L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Répondre

Rédiger votre message

Ajouter des images

Options

Résumé de la discussion (messages les plus récents en premier)

  • coco95220 31-07-2010 07:15:30

    bonjours

    je suis dans le meme cas que vous, en plus moi l assurance massif a esseyer de m arnaquer avec leur expert en me disant que mon vehicule
    avais 197000 km alors qu elle en avais 97000  un ecart de 2000 euros sur le remboursement du vehicule j ai du courir a droite et a gauche pour prouvé qu mon vehicule etait en conformité dur qu en on est a pied!!!pour l aperte de jouisance de 40 jours j attends toujours les reponses aux recommandés envoyés depuis janvier !!je pense qu on devraient monter un site de plainte et mettre des annonces dans les journaux afin de montrer a tous le monde les mauvaise compagnies d assurance!!je pense que cela leur feraient beaucoup de mal de prevenir la population cela leur infligerai pas mal de perte de contrat!!! les voleurs faut leur briser les jambes!!!!cordialement!!!eric

  • rowkid 21-01-2006 21:10:34

    Je crois que c'est toi qui n'a pas compris à quoi sert une assurance :?

    C'est mon assurance qui m'a écrit il y a deux mois en me proposant 2400 euros pour ma voiture accidenté. J'ai accepté mais j'ai pas vu un seul centime et je commence avoir peur de ne jamais en voir. Alors ça n'a rien à voir avec "le vrai ou le faux".

    :idea: Pour info: En France on paie une penalité en cas de retard de paiement des impots!

    Si tu ne veux pas aider alors arrête de polluer ce sujet et vas te chercher un autre forum  :!:

  • toyo25 21-01-2006 16:47:39

    abon
    regarde un exemple
    tu reçois ta feuille d'impots tu fais quoi?
    A: tu payes de suite sans te poser la moindre question
    B: tu payes plustard
    C: tu regarde si la somme indiquée va avec ta situation puis tu payes si c'est bon et si c'est faux tu dis stop c'est faux


    alors tu réponds qoi
    C bien-sur
    c'est la même chose pour l'assurance

  • rowkid 21-01-2006 16:43:32

    Sauf que retarder exprès les paiements ou ne pas payer du tout ses clients ne s'appelle pas "faire des bénéfices" mais "arnaquer les gens" :evil:

    Moi j'ai toujours payé à l'heure, selon leur prix et selon leurs conditions. J'ai été victime d'un accident, privé de mon véhicule et en attente depuis plus de deux mois pour le remboursement  :x

    Apparemment ils font assez de bénéfices pour ne pas se soucier de la perte d’un client  :!:

  • toyo25 19-01-2006 13:19:48

    stop merci
    une assurance sert à qoi? elle  sert à vous protéger d'un risque futur lequel vous ne pourriez pas payer seul.
    dans ton cas yann les assureurs ont une protection juridique comme indiqué dans ton contrat donc utilise la elle est comprise dans ta prime ( la plupart des contrats ont cela).
    Une société d'assurance est une entreprise elle est donc vouée à dégager des bénéfices, quand votre société dans la quelle vous travaillez dégage des bénéfices tant mieux votre emploi est protégé c' est la même chose.

  • rowkid 18-01-2006 23:26:36

    Bonjour,

    Je suis dans votre meme cas. En effet, en lisant l'experience de Yann j'ai cru qu'il racconter mon histoire. J'ai aussi été victime d'un accident à cause d'une camionette qui à grillé un feu rouge et à violamment percuté le côté de ma Fiat Punto.

    La Punto à été expertisé et j'ai accepté l'offre de cession pour véhicule irreparable.

    Je suis, depuis 2 mois, en attente du cheque de la part de AXA qui arrete pas de me dire, a chaque fois que j'appelle, que ça sera envoyé dans les prochains jours.

    J'ai preparé une lettre de demande de dommages et intérêts mais j'attends la reception du cheque pour calculer le nombre de jours que j'ai été privé de mon véhicule (ou plutot privé de sa valeur pour l'achat d'un autre véhicule).

    Est-ce qu'il y a une suite à vos experiences? Combien puis-je ésperer de recevoir en dommages et intérêts?

    Si je n'obtient pas un remboursement acceptable je compe contacter un avocat et lancer une procedure judiciare. J'en ai vraiment marre de payer pour un service qui ne marche pas en ma faveur... en particulier quand j'y suis pour rien !!!

    En plus je trouve que cet accord de loyauté entre assurance en France est vraiment nul !!! Un mec il grille un feu rouge avec une camionette indeformable, detruit deux voitures et c'est aux "non responsables" et leur assurances de payer pour les dommages et intérêts !!! N'importe quoi !!!

    En plus, vu qu'il n'y avait pas de blessé grave, la police n'est pas intervenue et le mec il n'a même pas de PV... c'est vraiment le monde à l'envers !!!

    Merci d'avance pour votre aide.

  • philogti 09-09-2005 19:48:27
    Citation

    2-l'expert étant passé 2 jours après l'accident et m'ayant prévenu de l'impossibilité "économique de réparer mon véhicule, je devais prendre mes dispositions ;

    Pour cela il faut donc supposer que tout le monde a immédiatement les moyens de racheter un nouveau véhicule ? Nous ne sommes pas aussi riches que les assurances !!!  :sm31:

  • yanflan 09-09-2005 18:34:34

    Quel merdier...tu as raison, t'es victime, tu ne demande rien à personne on te causes un dommages aux multiples conséquences et ces derniers ne peuvent être pris en compte.

    Ave mes énièmes appels et connaissances diverses j'en sais toutefois un peu plus....mais sur le droit Francais (je ne sais pas si -eurpoe Oblige- on peut tranférer en Belgique via droit Européén)

    Donc voici mes indication en vrac :

    - « la victime de l’accident percevra une indemnisation égale au montant d’un véhicule de remplacement de même catégorie que celui endommagé, depuis la date de l’accident jusqu’à la date de livraison d’un nouveau, ou, du cas échéant, du remboursement de celui accidenté » - Cour appel Douai – 3ème chambre – 26 décembre 1986

    - D’autre part, sur le plan juridique, le préjudice « immatériel » qu’est la perte d’usage ne nécessite pas d'autre justification que sa durée réelle

    - « tout préjudice justifié subi par une victime non responsable d’un accident ouvre un droit à indemnisation intégrale par le tiers responsable »

    -« Justifier » veut dire prouver, or il n'existe pas de preuve négative ; la perte d'usage dont l'usage induit le coût d’une indemnité forfaitaire journalière correspondant au coût d’une location d’un véhicule similaire, doit donc être basée sur sa durée réelle"

    - "l'"usage" induit le coût d’une indemnité forfaitaire journalière correspondant au coût d’une location d’un véhicule similaire"

    Il faut savoir que ce qui est important dans un 1er temps c'est que l'assurance admet qu'il y a préjudice pour Perte d'usage (il faut pour cela argumenter avec les élémenst ci dessus). Une fois qu'elle admet

    Attention,  en vertu des accords inter-socité d'assurrances, il y a de fortes chances que ce soit Ton assurance qui fait barrage (c'est elle en effet qui doit payer ces indemnités au non d'accord de loyauté entre assurnnces.

    Bonne chances, Yann

  • philogti 09-09-2005 15:21:06

    Bonjour,
    Je suis aussi scandalisé que toi par cette façon d'agir des assurances, je suis dans un cas quasi identique, je résume, :
    le 11 fevrier 2005, circulant à faible vitesse sur une ligne droite dans ma Mercedes C180, je me fais emboutir (sinistre total) par un véhicule venant du sens inverse et qui changeait de direction.  Le mec descend de sa voiture et commence à hurler que je suis en tort car il prétendait que la voie de circulation sur laquelle je me trouvais était uniquement destinée aux véhicules tournant à droite et non tout droit.
    Donc remplissage du document "a l'amiable" et j'en profite pour faire une quinzaine des photos des lieux de l'accident, que je fournis à mon assurance.  Je me rend ensuite à la police de la circulation qui me fourni une attestation certifiant que la voie que j'empruntais était bien prévue pour la circulation en ligne droite.  Malgré les photos et l'attestation, le responsable nie toujours ses torts.  D'ou sa compagnie envoie un inspecteur sur place (2 mois 1/2 pour le rapport.......!!!!) qui lui aussi reconnait que je suis bien en droit.  Rien y fait, mon adversaire nie toujours ses torts.  Devant mon impatience grandissant il s'énerve de plus en plus et cette fois il saisi sa juridique pour m'assigner au tribunal afin que je sois reconnu en tort mais cette fois sa juridique ne suit pas et le déclare en tort.. Finalement fin juillet, ma compagnie m'apprend que je suis bien reconnu en droit et qu'ils vont me rembourser.  Mais entre temps j'avais pris un avocat afin de calculer tous mes dommages y compris mes indemnisations de privation de jouissance (solde voiture -épave 2750 euros + indemnités intérets et frais 4.500 euros).  Mais mon assurance ne l'entend pas de cette facon et envoie à présent une quittance de 3000 euros soit uniquement la valeur de la voiture et aucun dédommagement pour privation de jouissance, ils ne me remboursent meme pas les timbres de mise en circulation.
    Mon avocat dit que si je vais au tribunal je n'aurai de toute façon pas cette indemnité !   Alors on se fait emboutir sa voiture, on est privé de véhicule pendant plus de 6 mois et tout va bien ????  Il me semblait qu'on avait droit à une indemnisation de 20 euros par jour ou bien en Belgique ça n'existe pas ça ??? On me bousille ma voiture et je dois en plus subir gratuitement le préjudice d'en être privé pendant 6 mois surtout que sur les photos on voit directement que l'autre me coupe la route !  L'assurance ne devait elle pas trancher et me reconnaitre en droit sans pour cela me faire trainer six mois sans me rembourser ???
    photo267cs.jpg

  • yanflan 01-09-2005 13:49:26

    help,help,help...
    Je lance une bouteille à la mer....houleuse. Je n'ai pas le pied marin et et le capitaine veut me mener en bateau....

    Plus sérieusement, j'ai été victime d'un accident de la route le 11 novembre 2004 lorsqu'un chauffard a "grillé" un feu rouge à une intersection et a percuté violemment mon véhicule. Coté dégats outre les aspects matériels (ma fiat punto de 6 ans n'a pas tenu le choc), j'ai eu des préjudices plus ou moins important sur les plans physiques et psychologiques (1 semaine hopital, 1,5 mois d'arret,...) , matériels et finaciers.

    Alors qu'un témoin présent sur les lieux de l'accident abondait "sur l'honneur" sur le fait que le chauffeur avait bele et bien grillé le feu, son assurance, AXA, a essayé de minimiser sa responsabilité, tenté d'intimider le témoin (eh oui!)....bref après moults courriers et appels téléphoniques, Axa a admis quatre après l'accident les faits et a reconnu son client entièrement responsable. Ainsi mon assurance a pu versé la valeur "economique" de mon véhicule, à savoir 1350 €....

    Souhaitant que la compagnie adverse de l'assurance puisse prendre en charge la privation de l'usage de mon véhicule durant cette période (où l'on m'a mené dans tous les sens), j'ai envoyé un courrier à mon assurance en argumentant que pendant cette période je m'étais déplacé (courses, hopitals, trajets divers,...) et qu'en vertu de la réparation intégrale des préjudice subis par une victime non responsable d'un accident, je réclamais, comme le prévoit une décision de 1986 de la cour de cassation de Douai, une indéminisation calculée selon le montant équivalent à la location d'un véhicule de même catégorie (j'annexais pour cela une facture pro format d'un loueur), à savoir 120 jours *20,66€ = 2480€

    3 mois plus tard mon assureur m'indique dans un courrier que si effectivement l'assurance adverse admet qu'il y a eu un préjudice pour "perte de jouissance", elle ne souhaite pas m'indéminser à cette hauteur aux motifs que :
    1-je n'étais pas assuré tous risques ;
    2-l'expert étant passé 2 jours après l'accident et m'ayant prévenu de l'impossibilité "économique de réparer mon véhicule, je devais prendre mes dispositions ;
    3- le montant de l'indemnisation du préjudice de perte de jouissance (2480€) est supérieur à la valeur "économique" estimée de mon véhicule par l'expert.

    Par conséquent, il me propose une indéminsation de 400 € et pour laquelle je dois renvoyer un formulaire.

    Je n'ai pas renvoyer ce formulaire. En effet,vous comprendrez bien mon désaroi et mon indignation dans cette histoire. J'ai le sentiment de me faire lésé car d'une part si le montant est important c'est à cause de l'attitude et du retard (4 mois) de la Cie adverse alors que je ne suis pas responsable (témoin à l'appui) et que d'autre part je ne puis bénéficier des mêmes droits que mes semblables car mon pouvoir d'achat est, apparement, ùmoins important (en effet, si je suis leur raisonnement, j'aurais été indémnisé si j'avais eu une Ferrari Neuve alors que je ne le suis pas... car j'avais une Fiat Punto de 6 ans!!!!).

    Dans cette affaire, je suis un peu désemparé car seul et sans avis éclairé.

    Si quelqu'un à une une histoire semblable ou connait un peu les rouages des assurences dans ce cas et l'attitude que je dois tenir??

    Merci d'avance, Yann

Retour