L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

ZFE. 2 projets de loi pour laisser circuler les voitures de collection

Répondre
  1. 1
  2. 2
  • Tesener #9 27-01-2021 23:59:30

    "des véhicules anciens qui roulent tous les jours, y en a pratiquement pas." ?
    Ah bon? Désolé Lepetitbob, mais au contraire il y en a beaucoup, et qui sont parfaitement en état de rouler: Une Laguna 1 ou une Clio 1 ça a 30 ans. Malheureusement ce qui se profile c'est l'interdiction pour ces véhicules de rouler dans les ZFE, ce qui serait fort dommage pour les "petits budgets" qui n'ont pas la possibilité de se payer des véhicules plus récents en Crit'air 1 ou2 pour y être admis, la faute à nos Khmers-écolos, alors que ça ne changerait pas grand-chose à la pollution si on admettait les Crit'air 4 par exemple.
    Malheureusement aussi, si l'on veut être entendus sur l'aspect insignifiant de l'impact des véhicules de plus de 30 ans sur la pollution, il faut passer par la case Collection, qui seule "garantit" que le propriétaire (qui s'engage, et qui sera contrôlable) n'en fait pas un usage quotidien, comme le font les utilisateurs de véhicules Lamda de plus de 30 ans.
    C'est pourquoi la proposition Peltier est démagogique en voulant montrer qu'il demande "plus" que la FFVE. C'est le meilleur moyen d'affaiblir l'argumentation des vrais collectionneurs. Visiblement il ne connait pas le sujet.
    Car comment justifier les plus de 30 ans "collectionneurs" des plus de 30 ans "usage quotidien si l'on n'a pas un"statut" particulier, repérable, pour la collection? Les mêmes khmers auront beau jeu de dire que ça ne changerait rien à la situation actuelle....

    0
  • Tesener #10 28-01-2021 01:04:25

    Correction: Je voulais dire : "Car comment distinguer les plus de 30 ans "collectionneurs"...
    et "Lambda"

    0
  • ChristophedeN #11 28-01-2021 14:36:55

    @Tesener
    Comme je l'ai indiqué la pollution intrinsèque d'une voiture est une chose, l'usage en est une autre.
    Sachant que les normes Euro ne prennent pas en considération une source de pollution ultramajoritaire, celle liée à l'abrasion.
    La mise en place du système de notation « Air’volution » prévu par la Ville de Paris dans son plan climat prend tout son sens si et seulement si aux conditions suivantes :
    - que l’organisme qui fait les mesures soit indépendant (avec preuve de cette indépendance),
    - que tous les polluants soient mesurés (donc pour les particules en masse et en nombre) dont y compris celle d’abrasion,
    - que le test (style rde) soit reproductible pour tous les véhicules dans les mêmes conditions,
    - que les classements soient établis en fonction des pondérations liées à la dangerosité des différents polluants établies par un collège d’experts indépendants (avec pondération la plus forte pour les particules ultrafines, etc.),
    cette classification permettrait de mettre en place des restrictions de circulation corrélée à l'usage, ce qui permettrait réellement de faire baisser la pollution.
    Par exemple un propriétaire de diesel Euro 4 et moins serait limité à un usage par semaine.
    Une électrique très lourde se verrait elle aussi limitée pour réduire les émissions de particules.
    En faisant cela je suis persuadé que les véhicules les plus anciens, bien plus légers, ne s'en sortiraient pas plus mal, une AX de 630 kg est moins polluante qu'une TMS de plus de 2 t si on s'enlève les oeillères et que l'on regarde la pollution réelle et pas seulement ce qui sort du pot d'échappement.

    0
  • ArnaudLU #12 28-01-2021 18:34:13

    Ce qui stupide, c'est d'avoir comme seul critère l'âge et ou une CG collection... indépendamment de l'état du véhicule.
    Ce va créé une brèche pour qui veut rouler à moindre coût sans se soucier d'un quelconque intérêt pour le patrimoine automobile. Il va donc y avoir de plus en plus d'épaves roulantes de plus de 30 ans et ça va entacher le débat et l'image des collectionneurs.
    En Allemagne, la CG collection d'une voiture est remise en cause tous les x années et est conditionnée à un état collection. Ça évite ce travers.

    0
  • ArnaudLU #13 28-01-2021 18:34:16

    Ce qui stupide, c'est d'avoir comme seul critère l'âge et ou une CG collection... indépendamment de l'état du véhicule.
    Ce va créé une brèche pour qui veut rouler à moindre coût sans se soucier d'un quelconque intérêt pour le patrimoine automobile. Il va donc y avoir de plus en plus d'épaves roulantes de plus de 30 ans et ça va entacher le débat et l'image des collectionneurs.
    En Allemagne, la CG collection d'une voiture est remise en cause tous les x années et est conditionnée à un état collection. Ça évite ce travers.

    0
  • epoke975 #15 31-01-2021 10:29:48

    Quid des Véhicules utilitaires qui représente parfois plus de la moitié des véhicules en ville ?
    Est-ce que tous les véhicules utilitaire diesel pourront avoir une dérogation ?
    Si oui, je vous laisse imaginer les astuces de ceux qui ne voudrons pas dépenser beaucoup en achetant des utilitaires diesel kilometrés...

    0
  • Lufe1949 #16 23-03-2021 12:41:22

    "Collection" doit être synonyme de "Soigné", "Bon état" et "Rare". Ce qui implique que les propriétaires de véhicules de collection ont obligation de les mettre, puis garder et utiliser dans les meilleures conditions techniques possibles, afin d'éviter effectivement de trouver des voitures en de mauvais états sur nos routes. Un véhicule, ancien ou non, bien entretenu se rapproche donc par définition le plus près possible des limites imposées par les réglementations anti-pollution. Et comme le nombre de ces véhicules ne représente (hélas) qu'un pourcentage très réduit du parc roulant national, comme les distances parcourues annuellement sont également insignifiantes, comme souvent ces véhicules présentent des techniques de production quasiment perdues aujourd'hui, comme il s'agit dans tous les cas de "pièces de musée" méritant notre admiration, il est un devoir du gouvernement de tout faire pour que ces voitures puissent continuer à être soignées, utilisées et admirées pendant le plus grand nombre d'années possible.
    On dit bien que la disparition d'un vieil homme équivaut la destruction d'un bibliothèque. La disparition de voitures anciennes équivaut la destruction d'une grande partie du patrimoine technique mondial.
    Lufe1949

    0
  1. 1
  2. 2
Écrivez votre message ci-dessous