Vous êtes ici :

Porsche Cayenne 3 (2017). Toutes les infos et photos officielles

Porsche Cayenne 3 3/4 avant dynamique salon francfort iaa 2017
Doté d'un V6 3.0 turbocompressé de 340 ch, le Cayenne troisième du nom reçoit une nouvelle boîte auto Tiptronic 8 ainsi qu'une transmission intégrale à quatre modes.

On ne chôme pas chez Porsche. Outre le lancement de la Panamera Sport Turismo, le constructeur s'attaque au remplacement du Cayenne. Revue de fond en comble, cette troisième génération innove pour encore plus de sportivité. Découvrez-le avant sa première mondiale au salon de Francfort 2017.


Un SUV chez Porsche ? Au début des années 2000, l’idée pouvait paraître saugrenue. Pourtant, force est de constater que la stratégie du constructeur allemand a été payante au regard de la domination des SUV sur le marché mondial.

D’abord décrié par les puristes de la marque, le Cayenne a su piquer leur curiosité lors du lancement de la deuxième génération en 2010. La suivante devrait définitivement les rallier à sa cause en raison de sa filiation marquée, et pleinement revendiquée par Porsche, avec l’iconique 911.

A LIRE. Le Porsche Cayenne S 2018 à l'essai !

 

Une silhouette athlétique

Porsche Cayenne 2 3/4 avant statique
Porsche Cayenne 2 restylé
Porsche Cayenne 3 3/4 avant statique
Porsche Cayenne 3 S

Comme à l’accoutumée, point de révolution esthétique. Les designers se sont attachés à dynamiser le dessin du Cayenne. Si le SUV Porsche n'enfle que de 6 cm en longueur (4,92 m) et de 4 cm en largeur (1,98 m sans les rétroviseurs), l’effet recherché est obtenu grâce à une hauteur de pavillon abaissée de 9 mm.

Les imposantes prises d’air à l’avant élargissent visuellement le véhicule, tout comme les feux arrière effilés et reliés par un bandeau lumineux semblable à celui de la Panamera.

Porsche Cayenne 3 3/4 arrière dynamique
Porsche Cayenne 2
Porsche Cayenne 3 3/4 arrière dynamique
Porsche Cayenne 3 S

Le nouveau Cayenne s'illustre aussi par trois signatures lumineuses distinctes. Toutes les versions sont équipées des phares full LED, mais les clients pourront cocher l’option « Porsche Dynamic Light System » (PDLS), reconnaissable à ses quatre points lumineux, ou le « PDLS Plus » avec l’éclairage matriciel à LED.

 

Un châssis inédit

Quant au ramage, il est à la hauteur du plumage : sportif ! Le nouveau Cayenne bénéficie de la base technique « MLB » du groupe Volkswagen, partagée avec l’Audi Q7 et le Bentley Bentayga. Si certains dispositifs existent déjà sur ces deux véhicules, les ingénieurs Porsche ne se sont pas laissés aller à la facilité…

Porsche Cayenne 3 essieu arrière directionnel

En option, le Porsche Cayenne 3 peut être équipé d'un essieu arrière directionnel. Ce qui optimise la maniabilité ainsi que la stabilité en virage.

Ainsi, cette plateforme a entièrement été remaniée, afin de proposer des prestations encore plus sportives. Grandes premières pour le Cayenne : les pneus arrière (de 19 à 21 pouces) sont plus larges que ceux de l’avant ; et l’essieu arrière peut être directionnel (en option), comme sur la 911 et la Panamera, ce qui améliore la maniabilité et la stabilité du véhicule en virage.

La liste comprend aussi la suspension pneumatique adaptative, la régulation électronique des amortisseurs PASM (de série sur Cayenne S) et le « Porsche Dynamic Chassis Control », c’est-à-dire un système de stabilisation active du roulis comprenant des barres stabilisatrices électro-mécaniques. Le constructeur innove également en matière de freinage avec, en première mondiale, des disques de frein traités au carbure de tungstène.

 

Plein les yeux

En termes d'habitabilité, pas de bouleversement, a priori, par rapport à la deuxième génération, hormis un accroissement de la capacité de chargement de 100 litres (770 litres). En fait, le plus intéressant réside dans le poste de conduite… 

Porsche Cayenne 3 planche de bord
Au centre de la planche de bord, le grand écran de 12,3 pouces du système multimédia et du GPS. Autour du levier de vitesse, les commandes tactiles de climatisation prennent place sous une élégante plaque de verre fumé.

Inédite et high-tech, la planche de bord fait le show avec son large écran central de 12,3 pouces, qui permet de réduire autour du levier de vitesse le nombre de boutons, placés sous une plaque de verre noire ! Le conducteur en prend aussi plein les yeux au niveau de l’instrumentation. Bien sûr, celle-ci comporte toujours cinq cadrans, mais seul le compte-tours central demeure analogique. Les quatre autres se répartissent sur deux écrans de 7 pouces à affichage personnalisable.

coffre Porsche cayenne 3 2017

Le confort de conduite s’accompagne d’une batterie d’aides électroniques diverses et variées. Citons l’assistant de vision nocturne couplé à une caméra thermique, l’aide au stationnement 360° ou le Traffic Jam Assist (conduite semi-autonome dans les embouteillages).

 

Deux moteurs au lancement

D’ores et déjà disponible à la commande, le Cayenne 3 arrivera en concession fin novembre. Dans un premier temps, deux versions à essence sont inscrites au catalogue. Le Cayenne reçoit le 3.0 V6 turbo de 340 ch (245 km/h et 6,2 s au 0 à 100 km/h) alors que le Cayenne S est animé par le 2.9 V6 biturbo de 440 ch (265 km/h et 5,2 s), soit 20 ch de plus que l’ancienne version.

Toutes les versions sont associées à une nouvelle boîte automatique Tiptronic à 8 rapports

L’amélioration des performances s’accompagne d’une légère baisse de la consommation, liée à la réduction du poids du véhicule de 65 kg. Le Cayenne passe désormais sous la barre des deux tonnes (1 985 kg).

Toutes les versions sont associées à une nouvelle boîte automatique Tiptronic à 8 rapports et à la transmission 4x4 offrant quatre modes (Boue, Gravier, Sable et Rocher).

Porsche Cayenne 3 S profil statique

Le Cayenne S est doté d'un V6 2.9 biturbo qui délivre désormais 440 ch. A la clé : une vitesse maxi de 265 km/h et un 0 à 100 km/h abattu en 5,2 s.

Les tarifs sont respectivement de 77 184 € et 94 464 €, soit une inflation  de 6 330 € pour la version Cayenne S par rapport à  l’ancien modèle. Sans nul doute, la gamme devrait  s’étoffer courant 2018 d’une version Turbo (avec le récent 4.0 V8 biturbo de 550 ch), d’un bloc diesel (4.0 V8 biturbo de 422 ch) et d’une version hybride-essence (2.9 V6 de 462 ch), à l’image de la Panamera.

Avec cette troisième génération, le Cayenne entend s'imposer sur le marché des SUV de luxe comme le pendant de la 911 chez les sportives.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Porsche Cayenne