Smart Vision EQ Fortwo : Smart invente l'autolib' autonome

voir les photos
Smart Vision EQ Fortwo vue avant blanche roulante
La Smart Vision EQ Fortwo est le premier véhicule autonome de la marque. Ce concept-car devrait entrer en production en 2022.

La Smart Fortwo électrique passe à la vitesse supérieure. Elle adopte la conduite autonome et se débarrasse de son volant comme de son pédalier. Présentée sous forme d'un concept, au salon de Francfort 2017, elle sera commercialisée en 2022. Avant la Google Car ?

Reine des villes depuis quasiment 20 ans, la Smart Fortwo anticipe la mutation du segment des petites citadines. Le concept-car Smart Vision EQ Fortwo, dévoilé au salon de Francfort 2017, ajoute aux vertus urbaines de la Fortwo de série (format court de 2,70 m, habitacle biplace et motorisation électrique), la conduite autonome et toutes les fonctions liées à un usage en auto-partage.

Lire notre Essai Smart électrique 2017 : plus agile, plus rapide à charger
 

La « Google car » de Smart

Smart Vision EQ Fortwo vue de profil blanche roulante
La traditionnelle cellule Tridion est remplacée par une bulle et des portes à ouverture en élytre.

D’emblée cette Smart d’une nouvelle ère évoque, par la forme globuleuse de son habitacle, la Google Car.
 

Smart Vision EQ Fortwo croquis design vue de profil

La porte opère un mouvement de rotation autour de l'axe des roues arrière.

Il faut dire que cette Smart Vision EQ Fortwo et le prototype automobile développé par le géant de l’Internet participent tous deux du même concept : celui de la voiture autonome qui va chercher ses passagers à l’endroit souhaité puis les emmène où bon leur semble, les dépose et enfin repart à vide, chercher de nouveaux usagers.

C’est l’auto à la demande, l'utilisateur n’étant plus le propriétaire du véhicule. Cette logique « locative » va à l’avenir s’imposer sur le segment des citadines qui généraliseront également l'adoption d'une motorisation électrique.


Une Smart communicante

Smart Vision EQ Fortwo calandre
Pas besoin de calandre pour refroidir les batteries et l'électromoteur, la surface peut être employée pour communiquer à l'aide d'un vaste écran haute définition.

La grande nouveauté de cette Smart innovante, c’est son museau sur lequel la calandre a été remplacée par un large écran haute définition de 44 pouces, soit une taille de 105 x 40 cm.

Telles les rames de RER qui s’identifient par un nom inscrit sur leur front lorsqu’elles sont en approche sur le quai, les Smart Vision EQ Fortwo seront reconnaissables par leurs usagers. Différents messages pourront s’afficher (destination, prénom de l’usager à récupérer...).

Une surface qui peut être également employée pour de la publicité, une manière moderne de remplacer les nombreuses Smart stickées qui circulent dans nos villes.

 

Habitacle 1 + 1 ?

Smart Vision EQ Fortwo planche de bord

Pas de volant, ni de pédalier, ni de levier de vitesses : la Smart Vision EQ Fortwo est un véhicule 100 % autonome.

Pour aller jusqu’au bout de la logique d’auto partage, la Smart Vision EQ Fortwo dispose d’un habitacle non pas biplace mais 1+1 place. Un verbiage marketing qui indique qu’elle peut transporter deux passagers qui ne se connaissent pas et qui partageront tout ou partie de leur trajet.
 

Smart Vision EQ Fortwo banquette
La banquette biplace est monobloc, l'accoudoir central est escamotable.

D’ailleurs, il n’y pas de distinction entre conducteur et passager : tous deux sont passagers. En effet, la Smart Vision EQ Fortwo n’a ni volant ni pédales.
 

La planche de bord est remplacée par un vaste écran tactile.
La planche de bord est remplacée par un vaste écran tactile.

La planche de bord est remplacée par un vaste écran de 24 pouces
(58,5 x 15,6 cm) auquel s’ajoute, à chaque extrémité, un écran de
4 pouces indiquant si l’auto est libre, occupée ou en passe de l'être.
 

Dans les rues en 2022

Smart indique que ce concept-car franchira le cap de la série à l’horizon 2022 et qu'il sera alors le plus petit des véhicules de la future gamme EQ. Pour mémoire, Mercedes-Benz avait défriché le label EQ au Mondial de Paris en 2016 avec un concept de SUV électrique.

 

 

 

 

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Smart