Fiat Centoventi : la Panda du futur crée la surprise à Genève

voir les photos
Fiat Centoventi au salon de Genève 2019
La Centoventi annonce la future Fiat Panda et une vision de l'automobile de demain, modulable à l'infini.

A l'occasion de ses 120 ans, Fiat présente le concept Centoventi, inspiré par la Panda mais résolument tourné vers l'avenir : électrique, connecté, et surtout modulable à l'envi, du nombre de places à bord au nombre de batteries embarquées. Découverte de la citadine du futur, selon Fiat.

Pour les 120 ans de la marque Fiat, le public du salon de Genève attendait un concept préfigurant la remplaçante de la 500. Perdu : la craquante Centoventi s’inspire de l’autre citadine de la gamme, la Panda, et pas seulement au niveau de son allure cubique. A bord : un volant, un unique siège conducteur, une planche percée de trous, mais vide. Un habitacle apparemment dépouillé, mais hautement personnalisable…

 

Elle s'adapte aux besoins des utilisateurs

Les trous de la planche de bord accueillent des sangles de maintien ou des porte-gobelets. Le bloc d'instrumentation coulisse pour maintenir un smartphone, une tablette, ou peut laisser sa place à un écran de 20 pouces optionnel. Le siège passager peut évidemment revenir… ou être remplacé par un siège-enfant, une cage à animaux de compagnie ou un support d’ordinateur.

En clair ? La Centoventi s’adapte aux besoins de son propriétaire, qui pourra aussi commander de nouveaux packs de batteries pour augmenter l’autonomie : 100 km d’origine, puis 100 km supplémentaires pour chaque nouveau pack. Rayon d’action maxi : 500 km, qui comprend le pack de batteries logé sous le siège conducteur, interchangeable par l’utilisateur lui-même sans repasser en atelier.

 

Une personnalisation à l'extrême

Cette personnalisation à l’extrême touche aussi l’allure extérieure (enjoliveurs, couleurs et dessins d’éléments en plastique thermoformés), le pavillon (tantôt vitré, tantôt à cellules photovoltaïques, tantôt à coffre de toit intégré), les couleurs de sièges et de contre-portes, et pourront être modifiées après-coup. Soit en commandant ces produits en ligne… soit en les imprimant en 3D, à domicile !

La Centoventi peut enfin se transformer en « espace publicitaire », grâce aux lettrages lumineux visibles sous son hayon. Des messages publicitaires pourront y être diffusés contre rétribution d’annonceurs, faisant de la Centoventi l’unique voiture faisant « gagner de l’argent quand elle est stationnée ». Vive le futur !

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Fiat