Vous êtes ici :

Jeep Wrangler 2018 : le 4x4 pur et dur au salon de Genève

Jeep Wrangler au salon de Genève 2018
Dernier avatar en date d'une longue lignée, le nouveau Jeep Wrangler (ici en version Sahara) sera commercialisé à partir de l'automne 2018.

Voici le nouveau Jeep Wrangler. Si son look légendaire change peu, il innove toutefois en adoptant un nouveau système de transmission ainsi que des équipements technologiques et des moteurs inédits.

Le même, en mieux ! Voilà notre première réaction à la découverte du nouveau Wrangler sur le stand Jeep du salon de Genève 2018. A l’image de Mercedes avec son Classe G, Jeep a voulu conserver au maximum le look de son Wrangler. Le résultat est pour le moins convaincant puisqu’il se démarque de la concurrence par son style de 4x4 pur et dur.

Flancs verticaux, ailes très larges, boucliers enveloppants, il séduit et soigne les références au Wrangler original, à l’image des charnières apparentes ou du pare-brise rabattable. Enfin, il conserve la version découvrable.

 

Deux transmissions 4x4...

Que les amateurs de franchissement se rassurent, Jeep a soigné la partie transmission de son Wrangler. En effet, celui-ci reçoit deux systèmes à quatre roues motrices. Le premier, Command-Trac (disponible sur les niveaux de finition Sport et Sahara), comprend une boîte de transfert à deux vitesses (rapport de réduction de 2,72 : 1) associée à des trains avant et arrière de nouvelle génération.

Jeep Wrangler au salon de Genève 2018

La seconde, Rock-Trac (disponible sur Rubicon) va plus loin avec un rapport de réduction plus élevé (4.0 : 1) et un différentiel à glissement limité avant et arrière. Le débattement des suspensions est aussi plus important grâce à la désactivation des barres stabilisatrices. A noter que le Jeep Wrangler fait toujours appel à un châssis poutre.

 

... et boîte auto à huit rapports

Au chapitre mécanique, le Jeep Wrangler embarque deux moteurs : un inédit 4-cylindres 2.0 turbo de 280 ch et un diesel 2.2 de 200 ch obligatoirement associés à une boîte automatique ZF à huit rapports. Le V6 3.6 Pentastar de 284 ch ne sera pas au catalogue.

Jeep Wrangler au salon de Genève 2018

L’habitacle du Wrangler joue dans le même registre que la carrosserie : ça sent bon l’aventure ! Planche de bord peu profonde et verticale, plastiques de qualité correcte sans plus, montants et pare-brise droits, il donne l’impression d’être prêt à crapahuter dans les chemins. Cependant, le Wrangler n’oublie les équipements technologiques indispensables, comme l’écran multimédia à commande tactile.

Enfin, toujours proposé en châssis court (3 portes) et long (5 portes), le nouveau Jeep Wrangler sera disponible en Europe à l'automne 2018.

Jeep Wrangler au salon de Genève 2018

 

 

 

 

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Jeep Wrangler