Vous êtes ici :

Quand Tata entre dans l'ère moderne

Vue avant Tata H5X salon de Genève 2018
Le SUV H5X est encore un concept, mais il préfigure un modèle qui sera commercialisé en Inde.

En utilisant les technologies de Land Rover, passée sous son contrôle en 2008, l'indien Tata s'invente une image de constructeur dans l'air du temps.

Qui connaît un peu l'Inde ne peut ignorer le groupe Tata. Des lessives jusqu'aux camions, ce groupe tentaculaire y fabrique quantité de produits divers et variés, et s'était même mis en tête de motoriser le pays avec la Nano. Inconnu en Europe, l'indien y avait fait une entrée fracassante en y rachetant Jaguar Land Rover en 2008. Il avait pris bien soin jusque-là de ne pas mélanger les genres, et les voitures Tata restaient pour la plupart des modèles populaires très peu sophistiqués, à des années-lumière des productions de Jaguar Land Rover.

 

Un SUV « premium » en 2019

Vue arrière Tata H5X salon de Genève 2018
Le concept H5X donnera naissance à un modèle de série en 2019, disponible en version 5 ou sept places.

Changement de stratégie ou péché d'orgueil, voici que Tata se décide à piocher dans la banque d'organes de sa filiale britannique pour se construire son propre SUV « premium », qui fait sa première européenne à Genève. L'engin use de tous les codes en vigueur sur le segment, avec d'énormes roues et un habitacle envahi par les écrans. Derrière cette débauche de modernité se cache la plateforme L550 du Land Rover Discovery Sport. Si la version exposée est un concept-car, il en résultera bel et bien un modèle de série en 2019 en version 5 et 7 places, dont la priorité est le marché indien.


Deux autres concepts Tata

A noter, la présence, à côté du H5X, de deux autres concepts destinés à faire oublier l'image de constructeur du tiers-monde qui colle à la marque. La berline E-Vision à motorisation électrique annonce une autonomie de 300 km et une vitesse de pointe de 200 km/h. Un concept en plein dans l'actualité de l'Inde, pays qui souffre de niveaux de pollution alarmants. Enfin, le dernier véhicule présenté sur le stand est le concept 45X, basé sur la même plateforme modulaire que la berline électrique. Il préfigure une future rivale de la Hyundai i20, populaire dans le sous-continent.

 

Partager cet article
À lire aussi
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Annonces auto
154 805 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !