Vous êtes ici :

Range Rover Velar 2017 : L'argus.fr déjà à bord du nouveau coupé SUV

Range Rover Velar 2017 vue avant couleur grise

Le Range Rover Velar vient s'intercaler dans la gamme entre l'Evoque et le Range Sport. Ce nouveau venu mise beaucoup sur son physique de jeune premier... En avant-première, nous avons pu prendre place à son bord. Suivez le guide !

Entre le « petit » Range Rover Evoque et le « grand » Range Sport, il existait une place vacante dans la gamme Land Rover. Un créneau sur lequel s’engage précisément le nouveau Range Rover Velar avec ses propres arguments. Il devient ainsi le septième modèle de la gamme. Nous avons eu la chance de l'approcher, voici nos impressions. Lire premier essai Range Rover Velar.



La puissance du style

Range Rover Velar 2017 vue de profil couleur grise
Le Range Rover Velar est long de 4,80 m.

D’un format de 4,80 m, le Velar est 44 cm plus long que l’Evoque, mais seulement 6 cm plus court que le Range Sport. Le Range Rover Velar tire son nom du prototype qui a servi de base au Range Rover originel en 1969. Il joue la carte de l’exclusivité. Son pavillon flottant à la ligne fuyante, dont la teinte peut être dissociée de celle de la carrosserie, est placé bas et son hayon est très incliné.

D'emblée, son style impressionne et ce sera un achat coup de cœur comme c'est bien souvent le cas pour son petit frère l'Evoque. 

Range Rover Velar 2017 vue avant couleur grise

Les designers du Velar se jouent de nous avec des poignées de portes encastrées qui s’extraient des flancs, et font l’éloge de la ligne horizontale. Au final, le profil est tellement pur qu’il donne l’impression d’avoir affaire à un véhicule nettement plus imposant.

A tel point que le Velar paraît presque plus grand que le vaisseau amiral de la gamme : sa majesté le Range Rover. L’empattement long et les roues de 22 pouces n’y sont d’ailleurs pas étrangers.



Les atouts et les défauts d'un SUV Coupé

Le Velar s'apprécie surtout à quatre. La place arrière centrale un peu raide. En outre, la garde au toit est plus faible que dans un Evoque...

Le Velar s'apprécie surtout à quatre. La place arrière centrale est un peu raide. En outre, la garde au toit est plus faible que dans un Evoque...

Néanmoins, une fois garé entre un Evoque et un Range Sport, le Range Rover Velar reprend sa taille « normale ». La logique de gamme a alors tout son sens. La comparaison la plus simple serait celle d’une Mercedes CLS vis-à-vis d’une Classe E. Car le Velar joue son va-tout sur le style et arbore l’allure d’un coupé SUV. Mais la médaille à son revers, c’est à l’épreuve de l’installation aux places arrière que le bât blesse.

La structure en aluminium, bénéfique à la masse de l’engin, est intrusive et l’ouverture qui donne accès à la banquette est plutôt restreinte. Une impression confortée, mètre en main, par une hauteur d’accès et une garde au toit légèrement inférieures à celles de l’Evoque. Le Velar prend sa revanche en offrant davantage de largeur aux coudes.



L'éloge du digital

La planche de bord offre un dessin minimaliste qui met en valeur le contenu technologique.
La planche de bord offre un dessin minimaliste qui met en valeur le contenu technologique.

Pas de doute, à bord du Range Rover Velar, l'ambiance est typiquement celle des autres réalisations de la marque avec un traitement formel très horizontal. Le mobilier du Velar ne dépaysera pas les habitués. Il innove cependant avec un écran tactile central qui se redresse au démarrage et une interface tactile, dédiée à la climatisation, au bas de la console centrale agrémentée de deux molettes du plus bel effet.

Cette interface tactile contrôle la climatisation.
Cette interface tactile contrôle la climatisation.

Au dos de cette interface, se dégage un rangement à la manière des anciennes consoles centrales flottantes des modèles Volvo. Ce design aérien allège l'ensemble et cette technologie à la page modernise l'habitacle qui du coup démode un peu les autres Land Rover.



 

Guère familial mais avec un grand coffre

Le coffre du Range Rover Velar offre de 673 à 1 795 litres.
Le coffre du Range Rover Velar offre de 673 à 1 795 litres.

Sur le plan pratique, le Velar n’a pas droit à la banquette coulissante du Range Sport mais, en revanche, les dossiers s’inclinent électriquement. En toute logique, le Range Rover Velar dispose d’un volume de coffre (673 litres) plus conséquent que celui de son petit frère Evoque (420 litres). Et la surface de chargement est plus longue 102 cm contre 80.

 

Châssis et moteurs de Jaguar F-Pace

Range Rover Velar 2017 vue de dessus couleur grise
Le Range Rover Velar est uniquement proposé en version à cinq places.

Reposant sur la plateforme technique de son cousin le Jaguar F-Pace, le Range Rover Velar implante comme lui son moteur en position longitudinale et dispose obligatoirement d’une transmission intégrale. Idem pour la palette des motorisations qui s’articulera autour de blocs
à quatre et à six cylindres avec trois niveaux de puissance : 180, 240 et 300 ch en diesel et autant en essence : 250, 340 et 380 ch.

Côté tarifs, la marque indique avoir ciblé le Porsche Macan. Les prix du Range Rover Velar s’échelonneront de 57 500 à 92 200 euros. Une série limitée de lancement First Edition, facturée 109 600 euros en diesel et 110 300 euros en essence, ouvrira le bal. Avec certaines de ses versions, le Range Rover Velar concurrencera également le BMW X6 et l'Alfa Romeo Stelvio.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Land-Rover Range Rover