Vous êtes ici :

La future Renault Mégane SUV (2015) s'appelle Kadjar

voir les photos
Voici à quoi pourrait ressembler le futur Renault Kadjar qui s'intercalera entre le Captur et le Koleos en juin 2015.
Voici à quoi pourrait ressembler le futur Renault Kadjar qui s'intercalera entre le Captur et le Koleos en juin 2015.

Oubliez le Renault Koleos, son échec commercial pousse le constructeur à revoir sa copie. Nouveau nom, format plus compact, plateforme modulaire, commune avec le Nissan Qashqai, et un style très dynamique adapté à la clientèle européenne. Alors tout pour plaire ce Renault Kadjar ? Réponse.

Renault a raté son entrée sur le segment des véhicules de loisirs. Lancé en 2008, soit un peu plus d’un an après le Nissan Qashqai, le Koleos n’a jamais eu les faveurs du public. Certes confortable et spacieux, le Koleos a buté dans tous les autres domaines : style empatté, mécaniques inadaptées, consommations trop fortes.

L’échec commercial est cuisant : en 2013, 4 084 Koleos ont été immatriculés en France, un chiffre à comparer aux 28 379 Nissan Qashqai pourtant en fin de vie, le nouveau modèle a été lancé en février 2014.

> Essai du Nissan Qashqai (2014) 1.5 dCi 110 ch

Passé à côté du sujet avec ce véhicule d’origine coréenne, Renault prépare la réplique avec des ingrédients plus séduisants. Celui qui s’appelle Kadjar sera cette fois bâti avec Nissan et non avec Samsung. 

> Samsung QM5, le Koleos est né en Corée


Nouvelles bases pour le Renault Kadjar

Le nouveau Renault Kadjar sera d’ailleurs conçu sur la plateforme technique modulaire baptisé CMF (Common Module Family), tout juste étrennée par le nouveau Nissan Qashqai et qui sera reprise, début 2015, par le futur Renault Espace. Cette base servira ensuite aux futures générations de Megane et de Laguna.

> SCOOP la future Renault Mégane (2016) est prête

Cette logique industrielle permettra, dixit Carlos Ghosn – PDG de l’Alliance Renault-Nissan – de réduire de 30 % les coûts de développement d’un modèle.

> Renault vise les 33 millions de véhicules en 2017


Renault Kadjar : un SUV 5 et 7 places

Outre l’avantage financier, la plateforme CMF est légère et sa flexibilité permet des formats divers.

Avec une longueur avoisinant les 4,40 m, il rivalisera enfin avec les poids lourds du marché : Nissan Qashqai, Volkswagen Tiguan, Kia Sportage.

Mais la modularité de la plateforme permettra aussi de proposer une version allongée offrant 7 places, comme c’est le cas pour le duo Qashqai / X-trail. C'est cette version qui remplacera officiellement le Koleos en 2017.

Cette double offre à destination des familles se positionnerait alors dans la gamme Renault en parallèle des Scénic / Grand Scénic.

> Peugeot 3008 (2016) le rival

> Peugeot 3008 II vs Renault Kadjar : le match des futurs SUV


Deux ou quatre roues motrices

Le futur Renault Kadjar reprend les codes esthétiques du Renault Captur dans un format de Nissan Qashqai.
Au chapitre motorisation, le Renault Kadjar fera là encore cause commune avec le Qashqai. L’offre essence reposera sur un moteur 1.2 TCe de 115 ch. En diesel, il s’agira des 1.5 dCi de 110 ch et 1.6 dCi de 130 ch.

Une palette en phase avec le marché et dont les émissions de CO2  seront moins pénalisantes que celles de l’actuel Koleos animé par un 2.0 dCi (150 et 175 ch) avec un malus compris entre 900 et  2 200 €.

La boite robotisée à double embrayage EDC complètera une boîte mécanique. Et une version hybride sera également proposée.

Le Crossover Renault sera bien sûr livrable en deux comme en quatre roues motrices.

> Volkswagen Tiguan (2015) la référence


Un air de famille avec le Captur

Le Renault Kadjar cultivera une filiation esthétique avec son petit frère Captur sans toutefois pousser aussi loin les possibilités de personnalisation.

Autrement dit, pas de livrée bicolore, le Kadjar doit être sérieux. Mais pas austère, allure musclée, style dynamique et hayon incliné trancheront avec les traits trop fades du Koleos.

Finalement, Renault aura compris qu’il est plus facile de séduire les coréens avec des produits européens que l’inverse. D’ailleurs, le RenaultKadjar sera vendu sous badge Samsung en Corée, comme le fait déjà le Captur (Samsung QM3) avec un certain succès.
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (68)
vvnBdH850

Ta gueule

grand.evelyne529

Il me semble super bien mais j'aimerais avoir une idée du prix pour ce Suv en 2 roues motrices

andre.frin33126

le rédacteur est NUL en français

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Renault Laguna
Recevez par e-mail toutes les infos de la Renault Megane