Vous êtes ici :

Renault Clio 5 Easy Link : comment fonctionne son système multimédia ?

voir les photos
Renault Clio 5 Easy Link
Au salon de Genève 2019, nous avons pu tester le nouveau système multimédia Easy Link de la Renault Clio 5.

Vous avez découvert la robe puis l'habitacle de la nouvelle Renault Clio 5. Devenons maintenant encore plus intimes, en nous intéressant à son système multimédia baptisé Easy Link. Présentation en vidéo.

Au salon de Genève 2019, la nouvelle Renault Clio 5 a pris son premier bain de foule. Vedette du stand de la marque, elle met en avant aussi bien sa plastique revisitée que son habitacle revu de fond en comble.

Renault Clio 5 Easy Link

Un démonstrateur permet au public d’observer de près le nouveau système multimédia dénommé Easy Link. Il est organisé autour d’un écran tactile de 9,3 pouces de diagonale (23,62 cm) dont le format vertical évoque immédiatement une tablette ou un smartphone. Son fonctionnement est en effet très proche de ces deux objets devenus aujourd’hui indispensables.

Renault est fier d’annoncer la plus grande surface d’affichage du segment.
Et si la diagonale de l’écran de la Peugeot 208 atteint 10 pouces (25,4 cm), son format panoramique en réduit logiquement l’aire. Renault et Peugeot se livrent une bataille marketing sur le sujet en opposant respectivement leurs Smart Cockpit et i-Cockpit.    

Lire Peugeot 208 (2019) : les technologies embarquées de la nouvelle 208 



Une Clio 4G connectée

Renault Clio 5 Initiale Paris planche de bord salon de GenÃÃ ¡ve 2019
Photographié ici dans une Renault Clio 5 Initiale Paris, le système multimédia Easy Link repose sur un écran tactile de 9,3 pouces de diagonale.

Bien implanté en haut de la console centrale, l’écran tactile de la Clio se manipule comme un smartphone géant. Le parallèle est savamment cultivé par la marque. La nouvelle Renault Clio dispose d’une connectivité 4G, d’une mise à jour automatique des services, une première sur le segment des citadines polyvalentes, et du téléchargement direct des applications. Le client bénéficie d’un contrat de trois ans comprenant deux mises à jour de la carte de son pays favori chaque année.  

Renault a tissé un partenariat avec Google, lequel fournit son système de recherche intuitive, par mots clés, bien utile lors de l’entrée d’une adresse dans le GPS. La navigation, reposant toujours sur TomTom Traffic, annonce également la météo, le prix des carburants ainsi que les zones de danger tout au long du trajet.  


Un écran personnalisable

Renault a souhaité proposer cette architecture très réactive non pas uniquement sur le système haut de gamme de 9,3 pouces (disponible en option à partir de la finition Intens), mais dès l’écran de « 7 pouces plus » qui comprend la navigation connectée. La personnalisation est au cœur du système. L’écran d’accueil (homepage) est paramétrable selon cinq profils utilisateur auxquels s’ajoute un réglage « invité », indispensable pour l’autopartage ou dans le cadre d’une location de courte durée.

Avec l’écran de 9,3 pouces, on peut configurer jusqu’à sept home pages personnalisées, avec celui de 7 pouces, le choix se limite à trois. La taille et l’emplacement des widgets laisse une grande liberté, mais pour garantir une lisibilité et une sécurité optimale quelle que soit la configuration choisie, la navigation, la téléphonie et le système audio sont accessibles directement.


Des ADAS vulgarisés

L’aspect didactique n’est pas oublié avec une volonté de vulgariser de nombreuses aides à la conduite. La nouvelle Clio inaugure une caméra 360°, le freinage actif d’urgence avec détection des cyclistes et des piétons et l’assistant trafic et autoroute qui offre une conduite autonome de niveau 2 entre 0 et 160 km/h. Ainsi, lorsqu’il coche ou décoche l’une d’elles, l’utilisateur est averti par un visuel accompagné d’un texte informatif, des changements que cela occasionne sur la conduite.

L’écran tactile accompagne une instrumentation partiellement digitale de 7 pouces (17,78 cm) de diagonale ou une dalle 100 % numérique de 10 pouces (25,4 cm) qui sera livrée de série sur la très chic finition Initiale Paris. En déployant cet inédit Easy Link prometteur, Renault prend une longueur d’avance sur le système multimédia de sa grande rivale la Peugeot 208. Souhaitons qu’il ne connaisse pas les différents « bugs » du R-Link à ses débuts.

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
amicaljm

La vidéo est un ramassis du pire des charabias de technico-commercial. Pourquoi dire les choses simplement quand on peut faire compliqué ?

bib85

Bonjour, bientot le scandale TCE , le moteur qui bouffe de l'huile que renonissandacia n'assume si peu! on va se marrer, merci carlito!

croquis

Et après on se demande pourquoi il y a beaucoup d'accidents. Mme Périchon ne fait pas de commentaires

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Renault Clio