Vous êtes ici :

Suzuki Swift 2017 : nos premières impressions sur la nouvelle Swift

Suzuki Swift 4 3/4 avant
La nouvelle Suzuki Swift fait sa première européenne à l'occasion du salon de Genève 2017. Si elle perd son côté fun, elle gagne de nouveaux équipements et des moteurs plus modernes. Elle sera lancée au printemps.

Suzuki profite du salon de Genève 2017 pour dévoiler la nouvelle Swift. Nous avons eu l'occasion de découvrir cette quatrième génération qui sera lancée au printemps.

Adieu, Suzuki Swift 3, bonjour, nouvelle Swift 4 ! Dévoilée à l’occasion du salon de Genève 2017, cette quatrième génération repose sur une nouvelle plateforme (celle de la Suzuki Baleno), mais conserve des dimensions quasi identiques à celles du modèle précédent avec une longueur de 3,84 m.

La Swift reste bien plus courte que ses rivales françaises, notamment la Renault Clio (4,06 m). A noter que, comme cette dernière, la japonaise n’est proposée qu’en version à 5 portes.

 

Programme de personnalisation

Le style est assez moderne, mais la Swift a perdu le petit côté fun qui faisait le charme des versions précédentes. On se consolera avec un programme de personnalisation assez étoffé, qui comprend des stickers de carrosserie, des coques de rétroviseur colorées ou encore des jantes en alliage bicolores.

 

Du nouveau sous le capot de la Swift

Suzuki Swift 4 3/4 arrière
La nouvelle Swift repose sur une nouvelle plateforme. Elle mesure 3,84 m de long, ce qui en fait l'une des plus petites citadines du segment.

Cette nouvelle génération marque la fin du diesel sur la petite Swift… Mais également l’arrivée de nouveaux moteurs à essence : un 3-cylindres 1.0 turbo à injection directe de 102 ch et un 4-cylindres 1.2 de 90 ch.

Une version micro-hybride sera disponible

Une version micro-hybride SHVS verra aussi le jour. Elle ne permettra pas de rouler en mode tout électrique, mais sa batterie lithium-ion aura le mérite de réduire la consommation en ville.

A LIRE. La Swift 1.2 Hybrid SHVS à l'essai


A bord de la nouvelle Swift

Suzuki Swift 4 à bord
A l'intérieur, tous les plastiques sont durs, mais les assemblages ont été soignés. L'écran du système multimédia dispose de commandes tactiles sur le côté.

A bord, la position de conduite en hauteur est un plus pour rouler en ville. La planche de bord ne brille pas par son originalité, ni par la qualité de ses matériaux malgré des assemblages corrects.

La nouvellle Swift s’est mise à la page en matière d’équipements technologiques, avec l’apparition d’un système multimédia à écran tactile (le même que celui du Suzuki Vitara) et de sièges chauffants.

Voyager à l’arrière de la nouvelle Swift n’est pas une punition

Voyager à l’arrière de la nouvelle Swift n’est pas une punition. La place aux jambes est correcte et l’assise, confortable. Il y a même un petit rangement dans la contre-porte.

Terminons cette découverte de la Suzuki Swift 4 par le coffre, qui offre une capacité de chargement de 265 litres. Ce qui reste acceptable vu le gabarit de la voiture. Deux regrets cependant : la hauteur du seuil de chargement, et l’absence d’un plancher plat en rabattant la banquette arrière.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Suzuki Swift