Vous êtes ici :

Dossier Qualité / Fiabilité Peugeot 207 (2006  -  2012 )

Toujours d'attaque

Dotée de trains roulants en or, elle séduit par ses qualités dynamiques et par son agrément de conduite. Érigée en référence, la 207 avoue quelques lacunes, notamment sur le registre de la fiabilité.

Points forts

  • +La 207 n’est pas citée en référence simplement parce qu’elle a un Lion sur le capot. Son look dynamique, voire agressif, séduit une clientèle qui apprécie les voitures qui ont du tempérament... et elle en a à revendre.
  • +Avec son comportement routier accrocheur et sa direction incisive, elle revendique le meilleur agrément de conduite de la catégorie. Pas faux à condition de choisir le bon cheval, ce qui n’est pas difficile puisque la palette de motorisations est vaste.
  • +Polyvalente, elle se révèle aussi facile à vivre avec ses nombreux rangements.

Points faibles

  • -La perfection n’existe pas et ce n’est pas la 207 qui nous contredira. Si ses prestations la placent parmi les meilleures de la catégorie, la générosité des places arrière écorne quelque peu son image. Ce qui vaut aussi pour la capacité de chargement.
  • -Sous prétexte de la sécurité, elle a grandi et trop grossi. De ce fait, les plus petites motorisations ne sont pas à la fête.
  • -Par ailleurs, l’efficacité routière se joue du confort. Rien de rédhibitoire, mais les suspensions sont fermes.
  • -Enfin, la fiabilité est aléatoire selon les années.

Témoignage d'internaute - Angeli Mireille

+ Conduite agreable
- Mécanique fiabilité qualité très mauvaises

Tous les témoignages Donnez votre avis

Si sa carrière sur le marché du neuf tire à sa fin, la 207 est en pleine forme sur le marché de l'occasion. Elle est, avec la Renault Clio, le modèle préféré des Français, comme l'était à ses heures de gloire son aînée, la 206.

Si le diesel est la motorisation reine, les versions à essence sont bien représentées, à quelques exceptions près. En raison d'une offre supérieure à la demande, cette surabondance de modèles débouche sur des prix tirés vers le bas. La remarque vaut surtout pour les berlines équipées du 1.4 HDi, ou du 1.6 HDi 90, qui noircissent des pages et des pages de petites annonces.
 

Défauts de jeunesse

Mais la 207 est-elle un bon numéro sur le plan de la fiabilité ? Au regard des notes techniques, les deux premières années ont révélé pas mal de problèmes, dont certains assez graves et que le constructeur a corrigés en 2006, et surtout en 2007.

À partir de 2008, la 207 voit donc son taux d'incidents s'infléchir. Cette amélioration n'est pas le fruit du hasard. En effet, depuis 2005, PSA a revu ses méthodes de production, s'inspirant de celles de Toyota, l'un des partenaires du groupe, ainsi que ses processus qualité à l'égard de ses équipementiers.


Aujourd'hui, les progrès sont flagrants et la baisse des dépenses en garantie a permis au constructeur de faire preuve de largesses, au-delà de cette période. Les problèmes les plus graves font l'objet d'une prise de participation pour leurs réparations (lire ci-contre).