Vous êtes ici :

BMW Z4 2018 : voici les lignes définitives du nouveau Z4 !

BMW Z4 G29 vue 3d brevets vue avant
Voici les lignes définitives de la troisième génération du roadster BMW Z4.

[Mise à jour le 12/06/2018] Avant sa révélation officielle à l'été 2018, le nouveau BMW Z4 montre déjà ses lignes définitives. Il s'agit d'images de synthèse pour les dépôts de brevets. De quoi avoir tout de même une vision très précise du nouveau Z4.

[Mise à jour le 12/06/2018]  BMW lèvera officiellement le voile sur la troisième génération du Z4 (code interne G29) à l’été 2018. Mais découvrez, dès à présent, les lignes définitives du nouveau roadster.
 

BMW Z4 G29 vue 3d brevets vue de arrière

Les images de synthèse, indispensables pour les dépôts de brevets, ont fuité sur Internet. Nos confrères hollandais du site AutoWeek les ont révélées. L’esprit du concept-car Z4 dévoilé au printemps 2017, puis exposé au salon de Francfort à l’automne, demeure sur la version de série.
 

BMW Z4 G29 vue 3d brevets vues
Le nouveau BMW Z4 conserve, dans son ensemble, l'esprit du concept-car.

Au jeu des différences, on notera la présence d’un soft nose (pour les chocs piétons) qui implique une découpe du capot en retrait de la calandre. Le dessin du bouclier est assagi, et les jantes sont d'un diamètre plus modeste. Vue de dos, les feux sont plus étroits, afin de garantir un accès convenable au coffre. Le couvercle de malle adopte un troisième feu stop qui n'avait pas d'utilité sur le concept-car.
 

BMW Z4 G29 vue 3d brevets vue de arrière

Enfin, la mise en scène du bas du bouclier, avec un insert noir et une double sortie d’échappement, est plus classique. Il s’agit toutefois d’une version d’entrée de gamme. Le pack M devrait logiquement viriliser les lignes du Z4.
 


***
 

Suite à la révélation officielle du nouveau Z4 en tenue de camouflage, le constructeur a confirmé que son cabriolet sera produit par l'équipementier Magna en Autriche, qui collabore depuis 2001 avec la firme de Munich. Lequel a confirmé le début de la production fin 2018 soit une commercialisation au premier trimestre 2019. Sa cousine, la Toyota Supra suivra dans la foulée.

bmw z4 usine magna
Usine Magna en Autriche où sera fabriqué le nouveau BMW Z4 à partir de fin 2018

***

L’art du « teasing » vire parfois au sadisme, et la dernière communication de BMW sur son futur Z4 en est la preuve. Vous aviez apprécié les lignes du sublime Concept Z4 du Salon de Francfort ? Tant mieux, mais il faudra encore patienter pour découvrir celles du modèle définitif, pour l’heure couvertes d’un hypnotique camouflage.

BMW Z4 2018 camouflé travelling avant gauche
Commercialisé début 2019, le nouveau BMW Z4 partagera sa plate-forme avec la future Toyota Supra

Quant aux promesses de dynamisme supputées par ce communiqué, elles donnent furieusement envie de prendre le volant du nouveau Z4… action impossible avant fin 2018 et les premiers essais officiels. Dès lors, que les fans de BMW nous pardonnent : la lecture de cet article devrait demeurer frustrante. Mais pas inutile.
 

Une toile souple pour le Z4

Cette série de nouveaux clichés brise un premier secret de polichinelle : le Z4 III abandonnera le toit rigide pour revenir à une capote souple, dont BMW a pris soin d’immortaliser la cinématique :

BMW Z4 2018 camouflé toit oivert
BMW Z4 2018 camouflé toit position intermédiaire
BMW Z4 2018 camouflé toit position intemrédiaire 2
BMW Z4 2018 camouflé toit fermé

Sans risquer la « fake news », nous pouvons déjà deviner les avantages liés à ce retour : meilleur volume de coffre en position cabriolet, possibilité d’actionner l’ouverture/fermeture de la toile en roulant (les toits rigides imposent souvent d’être à l’arrêt). L’ultime bonification devrait concerner la réduction de poids, d’ailleurs en ligne avec les annonces du futur Z4.
 

Un Z4 plus sportif que jamais ?

Derrière des naseaux très élargis, le nouveau Z4 M40i abritera un six cylindres attendu à 360 ch minimum. La partie cycle, elle, pourra compter sur un train avant inédit, une suspension et un différentiel arrière pilotés électroniquement, des jantes en alliage particulièrement légères et un système de freinage badgé « M ».

BMW Z4 2018 camouflé travelling arrière gauche
Comme l'Audi TT Roadster (et le premier Z4 de 2003 à 2009), le nouveau Z4 fera confiance à une capote souple plutôt qu'un toit rigide escamotable.

But avoué : rehausser la sportivité du Z4, pour en faire le roadster le plus plaisant à conduire de sa catégorie. En attendant de la vérifier, apprécions la sonorité du six cylindres turbocompressé, et les légères virgules du train arrière du Z4 en sortie de virage dans cette vidéo suggestive… Du sadisme, disions-nous !

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la BMW Z4