Vous êtes ici :

Peugeot 508 Hybrid : la berline et le break déjà sur le stand !

voir les photos
Peugeot 508 Hybrid Mondial de l'auto 2018
Les Peugeot 508 hybrides berline et break n'ont pas encore annoncé leurs prix. Logique : leur commercialisation n'est pas attendue avant l'automne 2019.

Au Mondial de l'auto 2018, Peugeot présente la nouvelle 508 SW... mais aussi sa version hybride-rechargeable attendue pour l'automne 2019 sur les carrosseries break et berline. Puissance, autonomie, recharge, volume de coffre, voici notre tour du propriétaire des nouvelles 508 hybrides.

Une technologie hybride-rechargeable, deux applications différentes selon le modèle de la gamme Peugeot : le 3008 Hybrid4 couple un 1.6 turbo essence de 200 ch à deux moteurs électriques pour devenir un SUV à quatre roues motrices de 300 ch de puissance cumulée.

Sur la Peugeot 508 Hybrid, le système est plus léger : 1.6 turbo 180 ch, et un seul moteur électrique dans la boîte de vitesses offrant une simple transmission aux roues avant et 225 ch de puissance cumulée (Hybrid). Moins encombrante que celle du 3008 (pas de moteur électrique sur l’essieu arrière, batterie de moindre capacité), la chaîne de traction de la 508 a tout de même nécessité la modification du plancher arrière.

Les 508 berline et SW hybrides promettent une consommation mixte de 2,2 l/100 km et 49 g de CO²/km. Reste à savoir si un bonus écologique reviendra en 2019...
Les 508 berline et SW hybrides promettent une consommation mixte de 2,2 l/100 km et 49 g de CO²/km. Reste à savoir si un bonus écologique reviendra en 2019...

Suffisant pour conserver l’espace à bord d‘une familiale peu réputée pour son habitabilité généreuse ? Pour le savoir, passons les 508 Hybrid berline et SW au peigne fin...

 

Places arrière et coffre 508 Hybrid

Peugeot 508 Hybrid Mondial de l'auto 2018
Espace arrière, modularité et volume de coffre demeurent. Seul le logement de roue de secours disparaît au profit de la batterie lithium-ion.

Notre premier réflexe est d’ouvrir le hayon, pour constater la perte de volume liée à l’encombrement du système hybride. Perdu : sur la berline comme sur le break, le coffre conserve la même contenance entre le plancher et le pavillon, et ne diffère qu’en partie basse puisque le logement de roue de secours disparaît. Près du seuil, un petit espace de rangement survit toutefois, et servira à loger le câble de recharge livré avec la voiture.

Ce statuquo demeure aux places arrière. Contrairement au 3008 hybride, l’assise de banquette reste identique et conserve son « moelleux », alors que les dossiers arrière continuent de se rabattre en formant une légère pente avec le plancher de coffre. Passer de la 508 berline au break rappelle toutefois que les passagers arrière sont mieux accueillis dans le break : même espace aux jambes correct, même place centrale peu confortable, mais un accès à bord grandement facilité par la chute moins prononcée du pavillon.

 

Planche de bord 508 hybride

Quatre modes de conduite pour la 508 hybride : Sport cumulant les deux moteurs, Hybrid pour optimiser la consommation, ZEV pour rouler en 100% électrique. Et Confort, qui combine mode hybride et confort de la suspension pilotée.
Quatre modes de conduite pour la 508 hybride : Sport cumulant les deux moteurs, Hybrid pour optimiser la consommation, ZEV pour rouler en 100% électrique. Et Confort, qui combine mode hybride et confort de la suspension pilotée.

Les écarts ne sont guère plus nombreux en place avant passager, puisque le poste de conduite concentre toutes les différences : les compteurs à affichage numérique remplacent le classique compte-tours par un « powermètre » (une aiguille oscille entre Power, Eco et Charge selon la pression sur l’accélérateur et le frein), et une jauge du niveau de batterie complète celle du carburant.

A gauche des touches piano, un petit bouton « e » commande l’arrivée d’un nouveau menu sur l’écran central affichant tantôt les flux d’énergie, tantôt les statistiques de consommation électrique et d’essence. Quant à la navigation GPS, elle répertorie les stations de recharge, et affiche les rayons d’action en mode électrique ou hybride. Le tout est enrobé d’un nouveau thème d’affichage vert, modèle « écologique » oblige…

 

Autonomie et recharge 508 Hybrid

Peugeot 508 Hybrid Mondial de l'auto 2018
Peugeot 508 Hybrid
Peugeot 508 Hybrid Mondial de l'auto 2018
Peugeot 508 Hybrid

L’ultime différence intérieure concerne l’arrivée d’une lettre « B » sur la commande de boîte auto : en poussant le levier vers l’arrière, ce nouveau mode de conduite renforce le frein moteur et la recharge de la batterie à la décélération.

L’idéal reste toutefois de brancher les 508 hybrides sur secteur pour recouvrer leur autonomie maximale en mode 100% électrique, annoncée à 40 km en cycle WLTP. C’est 10 km de moins que le 3008 Hybrid4 et sa batterie de 13,2 kWh (celle des 508 culminent à 11,8 kWh). En contrepartie, le temps de recharge est annoncé -un peu- plus court : 6H30 au lieu de 7H sur une prise domestique 8 A, 1H30 au lieu de 2H sur une Wallbox 32 A avec chargeur optionnel 6,6 kW.

Les prix des 508 Hybrid devraient dès lors être inférieurs, à fortiori car cette motorisation sera déclinée sur les niveaux Allure, Business et GT Line, en plus du niveau GT.
 

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 508
Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 508