Vous êtes ici :

Peugeot 508 SW (2018), nos impressions à bord de la nouvelle 508 break

Peugeot 508 SW 2018 GT Line blanche vue avant
La Peugeot 508 SW sera commercialisée en janvier 2019.

[Mise à jour le 07/06/2018] Voici les premières photos officielles de la nouvelle Peugeot 508 SW. Bien avant sa commercialisation, en janvier 2019, nous avons pu l'approcher et la jauger. Accessibilité, habitabilité, volume de coffre : nous avons passé au crible ses nombreux aspects pratiques.

[Mise à jour le 11/06/2018 à 16h52

Gilles Vidal nous décrypte le style la 508 SW, sa dernière réalisation. Découvrez toutes les astuces esthétiques du nouveau break familial. Un "tutoriel" pour vous apprendre à dessiner un élégant break qui ne renonce pas au volume de chargement. 

***

Nous avons assisté à la présentation de la genèse de la Peugeot 508 SW en janvier 2018, dans le centre de style Peugeot. Rencontre avec les designers du projet R82 autour d'une maquette de style très surprenante.

***

Dévoilée mercredi matin, la Peugeot 508 SW a aussi livré ses fiches techniques (voir ci-dessous). En revanche, pour les tarifs, il faudra patienter jusqu'au Mondial de Paris au mois d'octobre. Selon nos informations, le break 508 devrait être facturé 1 300 € de plus que la berline, soit à partir de 33 600 €.

***

Le break familial, c’est une longue tradition chez Peugeot ! Sans remonter jusqu’au tout premier (le Fiacre de… 1894 ) la marque a en effet enfanté une belle lignée. Ce patrimoine se compose des 504, 505 et de l’actuelle 508 et, dans la série 400, des 403, 404, 405, 406 et 407.


Voici, aujourd’hui, les premières photos officielle du dernier rejeton : la nouvelle 508 SW, qui sera commercialisée début 2019.

À lire. Nous avons roulé à bord de la Peugeot 508 SW
 

Peugeot 508 SW 2018 blanche GT Line et Peugeot 508 2018 rouge GT
La Peugeot 508 SW (à gauche) devrait séduire un peu plus de client que la berline (à droite).

Il s’agit d’un modèle capital. Sur le segment D (celui des berlines familiales), la silhouette break est plébiscitée par 54 % des clients. La difficulté réside à trouver le juste équilibre entre élégance et volume de chargement, cela en assurant également la montée en gamme de la marque. Peugeot a ciblé deux références, la Volkswagen Passat SW et l’Audi A4 Avant. La première sert d’étalon aux Peugeot 508 SW « classiques », la seconde aux versions plus « sportives ».


Un style bien calibré pour la 508 SW

Sylvain Henry designer Peugeot 508 SW
Giovanni Rizzo
Sylvain Henry

Sous la houlette de Gilles Vidal, les designers du style extérieur - Sylvain Henry et Giovanni Rizzo - ont positionné le curseur au bon endroit. C’est-à-dire à mi-chemin entre le break de chasse fantasmé par les esthètes et le cargo apprécié des brocanteurs.

Tout est question de proportions. La ligne de toit est très travaillée et, par facettes successives, fait habilement filer les surfaces entre le pavillon doublement bombé et le côté de caisse.
 

Peugeot 508 SW 2018 blanche GT Line vue de profil
La Peugeot 508 SW est longue de 4,78 m.

Effilé au niveau de la custode, le vitrage latéral enchaîne sur une lunette arrière fortement inclinée. Glissé entre le verre et la partie tôlée, un jonc noir soulève artificiellement le bas de la vitre. L’artifice est subtil, d’ailleurs on ne le remarque même pas au premier abord, car il s’intègre dans le volume global. Dans le haut de gamme, chaque détail compte.


Un break avec les feux arrière de la berline

Peugeot 508 SW GT line blanche et Peugeot 508 berline GT rouge vues arrière
La Peugeot 508 berline (à droite) possède elle aussi un hayon.

Logiquement, la nouvelle 508 SW reprend le museau charismatique de la berline comme ses flancs larges et sculptés. La nouveauté, c’est la communauté du bandeau arrière intégrant l’éclairage. Jusqu’alors, Peugeot nous avait habitués à des feux différents entre une berline et son dérivé break. Avec la nouvelle 508, ce n’est plus le cas. Ceci se justifie par la complexité technique des feux à LED tridimensionnels. Réalisés en deux parties, ils se composent de blocs transparents soudés au laser. Allumé en permanence, l’éclairage arrière dispose d’une intensité variable en fonction de la lumière extérieure.
 

Peugeot 508 SW 2018 GT Line blanche vue arrière
La poupe de la Peugeot 508 SW reprend les feux et le bandeau noir de la berline. C'est une première.

L’ensemble est exclusif, sophistiqué et donc coûteux à développer. Inutile de doubler l’investissement avec une solution spécifique au break. Sur le segment supérieur des grandes routières premiums, la nouvelle Audi A6 Avant emprunte, elle aussi, les feux de la berline. La 508 SW ne peut que suivre son exemple, cela ne nuit pas à son élégance, bien au contraire.


Le i-Cockpit à bord du break

Peugeot 508 SW 2018 GT Line verte habitacle planche de bord
L'instrumentation digitale et l'écran tactile font bon ménage à bord de la Peugeot 508 SW.

Autre tronc commun incontournable : la planche de bord. Ainsi, le concept de l’i-Cockpit - composé d’un petit volant, d’un bloc d’instrumentation déporté vers l’avant et d’un écran tactile central - s’invite à bord du break. 
 

Peugeot 508 SW GT Line blanche vue des places avant journaliste Didier RIC Largus.fr
La présentation intérieure de la Peugeot 508 SW est valorisante, elle traduit clairement une montée en gamme du modèle d'une génération à l'autre.

Face au conducteur, l’instrumentation digitale emploie une dalle de 12,3 pouces (31,24 cm) de diagonale.
Au centre, l’écran tactile taille 8 pouces (20,32 cm) en entrée de gamme et 10 pouces (25,4 cm) dès le second niveau de finition (lire plus bas).
Il s’agit alors d’un modèle haute définition et capacitif. Etiré à l’horizontale, le mobilier est sobre et valorisant.


La reine du rangement

Peugeot 508 SW console centrale rangements
La nouvelle Peugeot 508 SW a soigné les rangements. La console centrale n'en manque pas.

Les rangements faisaient défaut à l’actuel break 508. Peugeot a rectifié le tir sur la nouvelle mouture qui totalise un volume de 28 litres. Les bacs de portières et la boîte à gants sont bien dimensionnés : les premiers accueillent chacun une bouteille de 1,5 l et la seconde en loge deux.

L’accoudoir central abrite un compartiment de 6,4 l. Et, à côté du levier de vitesses, un compartiment à couvercle pourra loger les plus grands smartphones du marché. Toutefois, pour une recharge sans fil, il faudra le glisser sous la console. Ce n’est guère pratique et, surtout, on risque de l’y oublier.     


Portes sans cadre et hauteur sous plafond

Peugeot 508 SW 2018 GT Line verte vue avant porte sans cadre
La Peugeot 508 SW dispose de portes sans encadrement.

Six centimètres plus basse que sa devancière (1,72 m sous la toise), la nouvelle Peugeot 508 SW recourt - comme la berline - à des portes sans encadrement. L’avantage est double, cela abaisse la hauteur du pavillon sans compromettre l’accessibilité.

Peugeot est le premier constructeur généraliste à opter pour cette solution technique sur un break familial. Ce raffinement était jusqu’alors l’apanage des marques premiums, comme en témoignent les CLA Shooting Brake et CLS Shooting Brake chez Mercedes. Encore un bon point pour la montée en gamme de Peugeot !
 

Peugeot 508 SW GT Line blanche vue des places arrière journaliste Didier RIC Largus.fr
Aux places arrière, la Peugeot 508 SW offre 7 cm de plus en hauteur que la berline.

Les emboutis de portes arrière sont communs à la berline et au break, mais le vitrage diffère. La ligne de pavillon de la 508 SW est quasiment horizontale au-dessus de la banquette. Cela offre une meilleure accessibilité ainsi qu’une garde au toit plus généreuse de 7 cm.

Et, pour accroître la luminosité à bord, on pourra cocher dans la liste des options le grand toit ouvrant vitré. Pour mémoire, celui de sa devancière demeure fixe.


Un coffre plus petit ou plus grand ?

Peugeot 508 SW 2018 GT Line blanche vue du coffre ouvert
Le coffre de la Peugeot 508 SW englouti de 530 à 1 780 litres.

Le seuil de coffre est plus bas que celui de la berline. Son ouverture est un peu plus large, mais elle est beaucoup moins haute : comptez 80 cm pour la SW et 106 cm pour la 508 dont le hayon très incliné mord sur le pavillon.

Le break met à profit, les quelques centimètres supplémentaires de son porte-à-faux arrière pour offrir plus profondeur (+ 5 cm, soit un total de 107 cm).

Il est surtout attendu pour sa capacité de chargement : 530 l sous tablette en configuration à 5 places. C’est 30 l de moins que l’actuelle 508 SW. En revanche, banquette rabattue, le volume atteint 1 780 l et, là, c’est 182 l de plus que le modèle remplacé !

 

Quatre finitions, cinq motorisations 

Peugeot 508 SW 2018 GT Line blanche vue capot moteur ouvert

Les motorisations de la Peugeot 508 SW proposent un éventail de puissance de 130 à 225 ch.

De la même manière que la berline (voir les prix et les équipements), la gamme de la Peugeot 508 SW s’articulera autour de quatre niveaux de finition : Active, Allure, GT Line et GT. Peugeot table sur un mix de vente composé de 40 % de GT Line et GT. S’ajouteront les définitions Active Business et Allure Business pour les professionnels.
 

Peugeot 508 SW GT Line blanche vue avant

Sur la finition GT Line, l'encadrement des vitres latérale est noir.

La palette des motorisations reposera sur le bloc essence 1.6 PureTech proposé en deux versions de 180 et 225 ch (cette dernière est réservée à la finition GT). En diesel, il y aura au programme le 1.5 BlueHDi 130 et le 2.0 BlueHDi décliné en 160 et 180 ch. La boîte de vitesses automatique EAT à huit rapports est généralisée à toute la gamme. Toutefois, le « petit » diesel est également disponible avec une boîte manuelle à six rapports.

Si la gamme diesel est déjà au grand complet, l’offre essence s’étoffera, courant 2019, vers le bas avec le moteur à trois cylindres 1.2 PureTech 130 qui laissera le choix entre une boîte de vitesses manuelle à six rapports et la boîte automatique EAT8. A l’automne 2019, une version hybride rechargeable à deux roues motrices forte de 230 ch viendra en renfort.

 

Fiches techniques Peugeot 508 SW essence

Peugeot 508 SW fiches techniques essence
Cliquez pour agrandir


Fiches techniques Peugeot 508 SW diesel

fiches techniques peugeot 508 SW diesel
Cliquez pour agrandir


 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (8)
CHRETIEN Bernard

La aussi, ce break est nettement mieux proportionné que la berline, Reste que les tarifs ne sont pas très "familiaux", Mais est-ce la vocation de son "petit frère" le 308,plus abordable et guère moins spacieux Et qui vieillit très bien J'étais à Sochaux il y a dix jours et nous nous faisions la même remarque sur les breaks PEUGEOT, qui ont été souvent un succès...

Bruno du 13

Franchement j'ai hâte de voir la 508 II en vrai et ça pourrait être ma future voiture. Mais ce gros break lourdingue, franchement... pourquoi ne pas s'orienter direct vers le 5008 sans doute aussi logeable, plus "design" et beaucoup plus "tendance"?

denis.cochin794

Oui moi aussi j’aime beaucoup la belles voitures coréennes ,j’ai l’ Impression d’etre plus beau a leurs volant.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 508