Vous êtes ici :

Renault EZ-ULTIMO : la navette de luxe selon Renault

Renault EZ-ULTIMO
La Renault EZ-ULTIMO est le troisième volet de la trilogie EZ. Il s'agit d'une navette de luxe entièrement autonome et électrique.

Renault dévoile le troisième volet de ses concepts EZ. Cette EZ-Ultimo est une navette de luxe entièrement autonome et électrique au look et aux proportions étonnantes.

Après l’EZ-GO, le robot taxi vu au salon de Genève 2018 et l’EZ-PRO, le véhicule utilitaire « dernier kilomètre » présenté en septembre dernier, voici le dernier avatar de la trilogie de concepts entièrement électriques et autonomes de Renault que l'on découvrira au Mondial de l'Auto 2018.

Renault EZ-PRO
Renault EZ-GO
Renault EZ-PRO

Nommé EZ-ULTIMO, ce véhicule est donc conforme aux deux autres concepts précités puisqu’il se déplace uniquement à l’aide de l’énergie électrique et en quasi totale autonomie (niveau 4 sur 5). Il n’y a donc aucune commande à bord.

En revanche, ce dernier volet de la trilogie est nettement plus soigné que les deux précédents. Renault le défini comme une navette de luxe, qui pourrait être utilisée par de grands hôtels, des compagnies aériennes ou des aéroports. L’EZ-ULTIMO se distingue en outre par des proportions peu habituelles : sa longueur atteint 5,70 m, sa largeur 2,20 m, alors que sa hauteur est très réduite, 1,35 m.

Renault fait le parallèle entre l'EZ-ULTIMO et la calèche

Le directeur du design des concept-cars Renault, Stéphane Janin, justifie ces proportions « afin que le véhicule ne soit pas trop présent visuellement en zone urbaine ». Il fait également le parallèle entre la calèche et l’EZ-ULTIMO. « La partie noire représente la force motrice, donc les chevaux, les flancs la cabine, et l’antenne de toit utilisée pour la conduite autonome fait référence au cocher. »

Avec ce concept, Renault présente une vision lointaine, mais fait également référence au passé puisque plusieurs inscriptions rappellent un anniversaire, celui des 120 ans de la marque. Le designer ne parle plus d’une automobile, mais à d’un objet de mobilité. Il est vrai que le design s’éloigne nettement des codes habituels. Sous certains angles, ce concept fait penser à la Rolls-Royce 103EX Concept.
 

Un véritable salon roulant

Renault EZ-ULTIMO
Renault EZ-ULTIMO

C’est encore plus frappant à l’intérieur, nettement inspiré de l’habitat ou de l’hôtellerie. L’habitacle n’est plus symétrique comme dans une auto classique. Un fauteuil placé dans le sens contraire de la marche fait face à une banquette pouvant accueillir deux passagers.

Les matériaux ne sont pas choisis au hasard. Cuir et velours pour les sièges, plancher en noyer américain agrémenté de laiton, console façon mini-bureau en marbre, biscuit de céramique pour la diffusion de senteurs… Leur mariage offre une atmosphère rétro, chic et chaleureuse. De multiples détails sont particulièrement bien réalisés comme la commande regroupant le variateur de luminosité et la climatisation. Agréable au toucher, son style fait référence à l’univers des amplificateurs Hi-Fi. Elle peut disparaitre dans la console en marbre.

Renault EZ-ULTIMO
Renault EZ-ULTIMO
Renault EZ-ULTIMO

Grâce à un empattement de 3,88 m et des batteries logées dans le plancher, l’espace à bord est très généreux. Les valises peuvent prendre place derrière la banquette, ou plutôt le canapé, tandis qu’un autre rangement est situé derrière le fauteuil.

La hauteur du pavillon est un peu faible, mais de grands espaces vitrés compense un éventuel sentiment de confinement. Pare-brise et lunette arrière contribuent aussi à la luminosité de l’habitacle. En revanche, les vitres latérales n’existent plus. Stéphane Janin précise « que l’on pourrait avoir des vitres transparentes permettant de voir l’extérieur, mais le souhait est de traiter cet espace comme un cocon. » À la place, un grand panneau inspiré du Prada store de Tokyo court tout le long de ce salon roulant.

Renault EZ-ULTIMO
Renault EZ-ULTIMO

Entièrement autonome, ce concept est également entièrement connecté : GPS, Wi-Fi et réseau 5G. Une tablette dissimulée dans la console permet de communiquer avec un « concierge ». Ce dernier fait le lien entre les utilisateurs de l’EZ-ULTIMO et la société opératrice, qui peut être un hôtel par exemple.

Les styles évolueront sans doute, mais avec le robot-taxi (EZ-GO), le véhicule utilitaire (EZ-PRO) et cette luxueuse navette, Renault démontre comment il envisage les déplacements dans un futur assez lointain…

Renault EZ-ULTIMO
Renault EZ-ULTIMO

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Renault