Vous êtes ici :

Renault Kadjar restylé : nouvelles photos du Kadjar 2018

Renault Kadjar restylé 2018 blanc vue avant chine
Dévoilé au Mondial de l'Auto à Paris, le Renault Kadjar restylé sera commercialisé à l'automne 2018.

[Mise à jour le 03/08/18] Arrivé à mi-carrière, le Renault Kadjar passera par la case restylage cet automne. Voici les premières photos sans camouflage de son nouveau visage. Mais il y aura également un grand coup de balai sous le capot. L'argus vous dit tout !

[Mise à jour le 03/08/18] Pas de doute, la version européenne du Kadjar restylé sera identique à celle découverte en Chine (voir ci-dessous). Les photos prises en Andalousie où le SUV Renault est actuellement en phase de mise au point le confirment. En sortant la loupe, on découvre le nouveau style des antibrouillards à l'avant. En revanche, les modifications au sein de l'habitacle sont minimes. Et pour cause modifier la planche de bord pour intégrer le vaste écran tactile des Espace, Mégane... serait coûteux. Néanmoins, le Kadjar va recevoir un GPS plus moderne avec un écran tactile plus grand et une ergonomie des commandes remaniée. Renault investit plutôt sur la seconde génération du Kadjar qui devrait pointer le bout de son nez vers fin 2021, soit une bonne année après le nouveau Nissan Qashqai 3.

A lire. Toutes les futures Renault jusqu'en 2022

renault kadjar restylé 2018 mondial auto paris
Kadjar restylé
renault kadjar restylé 2018 mondial auto paris
Kadjar restylé

***

Renault dévoilera officiellement le Kadjar restylé au Mondial de l'automobile de Paris 2018, en octobre prochain. Il sera commercialisé dans la foulée, à l’automne.

Renault Kadjar 2014 blanc vue arriÚre
Renault Kadjar 2014...
... avant le restylage.


Le nouveau Kadjar surpris en Chine

Renault Kadjar restylé 2018 blanc vue arriÚre chine
L'opération cosmétique est plutôt sobre. Etroitement dérivé du Nissan Qashqai, le Renault Kadjar est un modèle très rentable pour l'alliance Renault/Nissan.

Mais le nouveau museau du SUV compact de Renault est déjà visible sans camouflage sur Internet. Il s’agit de la version chinoise, laquelle sera identique (évidemment aux logos de coffre près)  à celle vendue en Europe.

L’opération cosmétique concerne le bouclier avant dont la partie couleur caisse devient plus importante afin de valoriser sa robe et donner une impression plus haut de gamme. Le Renault Kadjar en profite pour cultiver la ressemblance avec la Clio et le Scénic ... les autres Renault sans crochet.

A l’arrière, l’intégration des feux de brouillard est mieux maîtrisée et le sabot de protection placé sous le bouclier est plus large. Deux éléments qui donnent visuellement une meilleure assise au Renault Kadjar. Et dans le détail, l’encadrement de la plaque minéralogique voit ses bords inversés avec un contour en trapèze s’ouvrant désormais vers le bas. Rien de transcendant.

A bord, le SUV « intermédiaire » de Renault, intercalé entre le Captur et le Koleos, devrait logiquement adopter une tablette tactile verticale d’une diagonale de 8,7 pouces, histoire de se mettre à la page. Etroitement dérivé du Nissan Qashqai (lancé en 2014 puis restylé à l’été 2017), le Renault Kadjar est un modèle très rentable pour l'alliance Renault-Nissan, même s'il commence à dater techniquement parlant.


Du nouveau sous le capot du Kadjar

Mais au-delà des considérations purement esthétiques et multimédia, il y aura surtout beaucoup de nouveautés sous le capot du Kadjar. En juillet 2018, s’arrêtera la production des moteurs TCe 130 EDC, dCi 110 EDC, dCi 130 et dCi 130 4x4. Le bloc 1.6 dCi 130 sera remplacé par un inédit 1.7 BluedCi de 150 ch à partir du mois de septembre. Le 1.5 dCi 110 cédera sa place à une déclinaison 1.5 BluedCi de 115 ch. Enfin, en essence, le 1.2 TCe 130 et le 1.6 TCe 165 s’éclipseront au profit du nouveau moteur 1.3 TCe proposé en versions de 140 et 160 ch. Ces nouvelles motorisations seront chacune associée à une boîte de vitesses manuelle ou à la transmission automatique EDC.   

A lire. Prix des nouveaux moteurs du Renault Kadjar


Un Kadjar pour trois 3008…

Lancé en France en 2015, le Renault Kadjar est donc à mi-parcours... semé d’embûches. Son compatriote le Peugeot 3008 lui fait beaucoup d’ombre. En effet, en 2017, le Renault s’est vendu deux fois moins que le Peugeot. Depuis le début de 2018, la situation n’a fait qu’empirer : il s’écoule actuellement un Renault Kadjar pour trois Peugeot 3008. Pour sortir de l'obscurité causée par son rival, le Kadjar occupe l’espace médiatique misant sur l’effet Star Wars… que la force (commerciale) soit avec lui.

A lire Renault Kadjar 2018 : nos indiscrétions sur la version restylée

 

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (9)
jojo1257

Arrêter de parler de chose que vous ne connaissez pas pour pouvoir comparer deux voitures différentes il faut les avoir essayées, ce qui n'est pas votre cas!!!!! pour ma part j'ai conduit les deux et pas photo KADJAR largement en tête. je le préfère même à mon ancien TIGUAN de 2013.

Houdini76

Le restylage ne changera rien les motorisations et la mauvaise qualité en générale sera toujours la !

Bruno du 13

L'argus: "il s’écoule actuellement un Renault Kadjar pour trois Peugeot 3008" Voilà qui ne va pas dans le sens de notre Frederic Langlois rebaptisé, qui du coup jure qu'il n'est pas pro-Renault (en tout cas il est inconditionnellement anti-PSA, voir la constance de ses posts) mais finalement pro-Hyundai... Restons sérieux. Ligne mollassonne et taillée comme une chaussure de sport, comme dirait l'Automobile Magazine. Finition et qualités routières largement perfectibles. Certes c'est bradé à -30% chez les mandataires. Et ça ne vaut pas plus...

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Renault Kadjar