Amplitude va reprendre trois sites Ford au groupe Parot
habillage
banniere_haut

Amplitude va reprendre trois sites Ford au groupe Parot

Le groupe dirigé par Gérald Richard est en passe de reprendre les concessions Ford de Bourges et d'Orléans du groupe Parot. Le site de Blois sera repris par Martin Bourgoin.

Publié le Mis à jour le

Le groupe Amplitude va s'étendre dans le Loir-et-Cher avec le rachat de la concession Ford de Blois

Le 18 juillet dernier, le groupe dirigé par Alexandre Parot informait qu’il était entré en négociations avec plusieurs opérateurs pour céder ses concessions Ford de Blois (41), de Bourges (18) et d'Orléans (45). Déjà très actifs ces derniers mois, notamment avec les marques Opel, Kia et Suzuki, le groupe Amplitude est en pôle pour acquérir les sites d'Orléans nord (Fleury-les-Aubrais) et sud (Olivet) et de Bourges. L'opération a été notifiée le 18 octobre sur le site de l'Autorité de la concurrence. A noter que l'affaire d'Orléans sud représente aussi le panneau Mitsubishi.

Nouveau département

L’entité dirigée par Gérald Richard distribue la marque américaine à Troyes (10), Chaumont (52), Montargis, Gien (45), Auxerre, Sens (89), Dijon, Beaune (21) et Dole (39). Il avait commercialisé 2 770 voitures neuves Ford en 2018. Ces concessions représentent un volume de 800 VN Ford et 100 Mitsubishi.
Amplitude va ainsi renforcer sa couverture avec la marque dans le Loiret et prendre position dans le département du Cher.

La concession de Blois devrait quant à elle être cédée à la société Pont Automobiles, dirigée par Martin Bourgoin, distributeur Ford et Mazda à Tours (37).

1,6 million de pertes nettes

Rachetés par le groupe Parot assez récemment, les sites de Blois, Bourges et Orléans ont représenté un chiffre d’affaires de 23,4M€ en 2018. Ils ont cumulé 1,6 million de pertes nettes sur l’exercice passé. « Le projet de cession de ces sites s’inscrit pleinement dans la stratégie du groupe Parot, qui s’est fixé comme priorité l’amélioration durable de sa rentabilité », avançait ainsi en juillet dernier le groupe familial, qui est entré en bourse en avril 2016.