L’enseigne Point S vise 700 centres en France et 6 000 dans le monde en 2023
habillage
banniere_haut

L’enseigne Point S vise 700 centres en France et 6 000 dans le monde en 2023

Dans un contexte de durcissement des conditions d’accès aux prêts bancaires, Point S accompagne financièrement ses adhérents dans la création ou le rachat d'entreprises. Le réseau de centres-autos entend ouvrir 60 nouveaux sites en 2023, pour porter à 700 le nombre de ses implantations en France.

Publié le

L'enseigne Point S va déployer en 2023 son concept pour la réparation de pare-brise auprès des acteurs du transport et des flottes de poids lourds.

Point S

L’enseigne automobile Point S a lancé en 2022 ses nouveaux concepts S Écomobilité (vélo, trottinette) et Vente Auto tout en poursuivant le développement de son réseau traditionnel, spécialisé dans l’entretien et la vente de pneumatiques. Le groupe a nommé l’an passé 18 centres Écomobilité (il en vise 100 à fin 2023) et 12 pour la vente de voitures 0 km (objectif 100 également). Ce second concept a  néamoins pris un peu plus de retard à l’allumage, le responsable de l’activité n’ayant pas été conservé.

Le réseau Point S s’est enrichi de 44 nouveaux centres en 2022, portant à 640 le nombre d’implantations en France métropolitaine et en outre-mer (18 centres dans les départements et régions d'outre-mer). « Nous n’avons déploré aucun départ du réseau en 2022, c’est une petite fierté » déclare Christophe Rollet, directeur général de Point S. L’enseigne a en revanche choisi de se séparer de l’un de ses adhérents, qui « ne jouait pas le jeu ».

600 millions d’euros

  • En 2022, le chiffre d’affaires du réseau Point S a dépassé les 600 millions d’euros, enregistrant une croissance de 20 %.

Une petite conquête chez les agents de Stellantis

L’enseigne s’appuie sur un total de 400 chefs d’entreprise, qui exploitent des sites allant de 100 000 euros à 7 millions d’euros de chiffres d’affaires. Selon Christophe Rollet, les périodes de crise ne sont pas forcément les plus défavorables pour attirer les adhérents. Sur les 44 nouveaux centres ouverts l’an passé, un peu moins de 5 % l’ont été par des anciens agents des réseaux de Stellantis. Une proportion qui pourrait être amenée à grimper dans les prochains mois. Point S se veut opportuniste mais s’est également structuré pour accompagner ses chefs d’entreprise.

60 nouveaux centres en 2023

En dépit d’un durcissement des conditions d’obtention des prêts bancaires depuis un an pour les entrepreneurs, comme l’a soulevé Christophe Rollet à l’occasion de son point presse annuel, la société entend ouvrir 60 nouveaux centres en 2023 en France. Elle s’est ainsi fixé l’objectif d’atteindre la barre des 700 sites physiques. « Nous sommes organisés comme une coopérative, en cercle fermé, et nous apportons les moyens financiers nécessaires pour accompagner nos adhérents qui souhaitent créer ou racheter une entreprise, informe le dirigeant. Nous avons par ailleurs un collaborateur qui fait le tour des tribunaux de commerce pour prendre connaissance des liquidations en cours dans les réseaux de nos concurrents. La typologie des entrepreneurs qui nous rejoignent n’a guère évolué. Il s’agit le plus souvent de mécaniciens et de chefs d’atelier, ainsi que de chefs d’entreprise. »

L’enseigne s’est dotée il y a trois ans d’une structure baptisée Point S Conseil pour soutenir ses adhérents. Sur le terrain, elle s’appuie sur une équipe de six collaborateurs pour le développement du réseau.

Monde : cap sur les 6 000 centres et le Moyen-Orient 

  • Dans les prochaines semaines, le réseau Point S devrait franchir la barre des 6 000 centres dans le monde (il en dénombre 5 965 à fin janvier 2023). Présent dans 50 pays et cinq continents, le groupe français a démarré l'an passé ses activités au Brésil, en Macédoine, en Tunisie, au Burkina Faso, au Sénégal et à Madagascar. Dans les prochains mois, il devrait annoncer ses premières implantations au Moyen-Orient. Par ailleurs, l’enseigne prévoit de renforcer sa position en outre-mer, avec notamment des premières ouvertures en Guyane, en Polynésie française et en Nouvelle-Calédonie. L’enseigne ambitionne de couvrir 100 pays avec 10 000 points de vente d’ici à cinq ans.
  • 5 965 centres Point S dans le monde
  • 3 450 en Europe
  • 1 242 en Asie
  • 1 136 en Amérique du Nord
  • 135 en Afrique
  • 2 en Amérique du Sud