Verbaere, Marani, Lafranchis... les derniers venus du réseau Hyundai
habillage
banniere_haut

Verbaere, Marani, Lafranchis... les derniers venus du réseau Hyundai

Après une baisse de sa représentation, le réseau Hyundai accueille de nouveaux investisseurs parmi lesquels les groupes Verbaere, VS Automobile de Vincent Marani et Lafranchis.

Par Catherine Leroy
Publié le

Au total, entre les remplacements d'opérateurs, les résiliations et les créations, le solde net de point de vente Hyundai en France atteint 167 unités.

Georges Cousseau

Onze nouveaux points de vente sont venus compléter le maillage du territoire de la marque Hyundai en France.
En région parisienne d'abord, la marque est désormais distribuée par le groupe Lafranchis, qui dispose de deux représentations, à Paris dans le 13e arrondissement et à Vincennes pour un contrat de réparateur agréé.
Dans les Hauts-de-France, la marque accueille également un nouveau venu : le groupe Verbaere à Villeneuve d'Ascq. Une nomination, à quelques kilomètres seulement des implantations des groupes Dugardin et Valauto, qui étonnera puisque les ventes de Hyundai dans le département du Nord ne s'élèvent qu'à 605 unités, soit 0,03% des ventes totales de la marque en France depuis le début de l'année.
Savib18 et Savib36 ouvrent chacun un nouveau site également à Bourges et à Chateauroux.
Enfin, l'exploitation du showroom situé au siège de la marque en France, à la Garenne Colombes (92), est confiée dès à présent à Vincent Marani. Il sera notamment chargé de développer la clientèle des particuliers mais aussi de répondre aux besoins des clients société de la zone de la Défense.

D'autres opérateurs (au nombre de 109 au début de cette année) ont décidé d'ouvrir un second site. C'est notamment le cas du groupe Riester/Bouyer à Coulommiers (77), de Philippe Fournier (président du groupement des concessionnaires) à Etampes (91), d'Edouard Coquillat à Francheville (près de Lyon), du groupe Jean Lain (troisième site à Grenoble dans l'Isère), de Julien Milanesio à Marignane.
Au total, entre les remplacements d'opérateurs, les résiliations et les créations, le solde net de points de vente atteint 167 unités.