Vous êtes ici :

Rétromobile 2018 : les McLaren à l'honneur sur le stand Richard Mille

McLaren M23 Rétromobile 2018 Richard Mille
C'est avec cette monoplace, la M23, que McLaren remporte son premier titre en Formule 1, c'était en 1974.

Le stand Richard Mille fait la part belle aux McLaren de compétition. Monoplaces de Formule 1, dont une pilotée par Alain Prost, modèle du championnat d'endurance, les voitures exposées valent le détour.

Richard Mille retrace l’histoire de Bruce McLaren et de ses plus belles voitures à Rétromobile 2018 (du 7 au 11 février). Après avoir remporté son premier Grand Prix (celui des Etats-Unis) en 1959 au volant d’une Cooper, il fonde la structure Bruce McLaren Motor Racing et engage une voiture en championnat Can-Am en 1963, il quitte ensuite Cooper pour créer sa propre écurie de F1 en 1966.

McLaren M2B (1966) rétromobile 2018 richard mille
McLaren M2B (1966)

La première Formule 1 de McLaren est de toute beauté. Très fine et dépourvue d'éléments aérodynamiques, son profil est d'une grande pureté. Cependant, on imagine mal comment elle pouvait rester stable à grande vitesse. Sa monocoque en alliage d'aluminium enveloppe un V8 Ford 4.0 de 321 ch. Cette auto, pilotée par Chris Amon et Bruce McLaren a débuté au Grand Prix de Monaco en 1966 et a participé à neuf courses.
 

McLaren M7A (1968) Rétromobile 2018 Richard Mille
McLaren M7A (1968)

Deux ans après la M2B, McLaren participe au championnat de Formule 1 avec la M7A. Une monoplace en aluminium motorisée par un V8 Ford Cosworth DFV 3.0 de 410 ch. Les pilotes Bruce McLaren et Denny Hulme ont débuté avec au Grand Prix d'Espagne. Cette F1 a participé à 11 courses et en a gagné 3.
 

McLaren M8D (1970) Rétromobile 2018 Richard Mille
McLaren M8D (1970)

La M8D de 1970 repose sur une monocoque en aluminium, elle est équipée d'un V8 Chevrolet 7.6 de 670 ch et a remporté 9 courses sur les 10 que comportait le championnat Can-AM. Lors d'une séance d'essais privés, Bruce McLaren se tue à son volant sur le circuit de Goodwood (Royaume-Uni) le 2 juin 1970.

 

Alain Prost vs Ayrton Senna

McLaren M23 Rétromobile 2018 Richard Mille

C'est en 1974 que McLaren entre dans l'histoire en remportant les titres constructeur et pilote avec Emerson Fittipaldi au volant de la M23. Si Marlboro Team Mexico est l'écurie, McLaren Racing reste le constructeur. Son moteur V8 Ford Cosworth DFV 3.0 développe 470 ch.
 

McLaren MP4/1 (1988) pilotée par Alain Prost Rétromobile 2018 Richard Mille
McLaren MP4/4 (1988) pilotée par Alain Prost.

Voici certainement la McLaren de Formule 1 la plus connue. C'est au volant de cette MP4/4 que les pilotes Alain Prost et Ayrton Senna se sont livrés un combat acharné en 1988. C'est au final le Français qui remporta le titre des pilotes. Le V6 turbo est capable monter à plus de 12 000 tr/min pour délivrer ses 650 ch ! À l'époque, cette F1 écrase la concurrence, le duo gagne 15 courses sur les 16 que comporte la saison.

Aujourd'hui, McLaren est, derrière Ferrari, l'écurie la plus titrée en Formule 1 et aussi la plus ancienne.

 

McLaren en endurance

McLaren F1 GT01R (1995) Rétromobile 2018 Richard Mille
McLaren F1 GT01R (1995)

La première voiture de route de McLaren est la F1 dotée d'un moteur V12 6.0 BMW de 627 ch. Présentée en 1992, elle donnera naissance à une variante de compétition qui gagna les 24 Heures du Mans en 1995 avec Yannick Dalmas à son volant.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de McLaren