Vous êtes ici :

Vente aux enchères Artcurial : une vente à 32 millions d'euros !

vente aux enchères Artcurial Rétromobile 2018
Au total, 86 % des lots proposés par la vente aux enchères Artcurial ont trouvé preneur.

La vente aux enchères Artcurial, qui s'est déroulée lors du salon Rétromobile, a vu le prix de certains lots atteindre des records. Au total, cette vente totalise près de 32 millions d'euros.

Les voitures de collection ne connaissent pas la crise. Le bilan de la vente aux enchères Artcurial, qui s'est déroulée à Rétromobile 2018, est pour le moins positif. Au total, 86 % des lots ont trouvé preneur et près de 40 % ont dépassé les estimations. La vente totalise près de 32 millions d’euros.

La Ferrari 275 P aurait dû être la grande star de cette vente, mais elle n’a pu y participer. Ce rôle revenait à une autre Ferrari, la 250 GT Cabriolet Série 1 de 1958 estimée entre 7 000 000 et 9 000 000 €, mais elle n’a pas trouvé preneur.

Bugatti Type 57C coupé Atalante (1938)
Bugatti Type 57C coupé Atalante (1938) / Vendue : 2 903 200 €

C’est finalement la Bugatti Type 57 C Atalante de 1938 qui a battu le record de cette vente. Son prix de 2 903 200 € est élevé, et même un record pour ce modèle, mais ne dépasse pas l’estimation basse qui était de 3 000 000 €. Au total, 8 véhicules ont dépassés 500 000 € et trois sont au-dessus du million d’euros.

Des prix au-dessus des estimations

Ferrari FXX (2006)
Ferrari FXX (2006) / Vendue : 2 674 400 €

La Ferrari FXX de 2005 réalise un bon score avec une adjudication à
2 674 400 € (estimation : 2 600 000 € - 3 200 000 €), tout comme la Porsche 904 GTS de 1964 vendue 1 873 600 € (estimation : 1 400 000 € - 1 800 000 €) ou encore la Porsche 356 Pre-A 1300 de 1951 à 894 000 € (estimation : 440 000 € - 520 000 €).

À voir. Les trésors de la vente Artcurial 2018

Rally "Roy" (1928)
Rally "Roy" (1928) / Vendue : 101 320 €

Sans pour autant s’être vendus des millions d’euros, d’autres modèles ont explosé les estimations comme la Rally Roy de 1928 qui a trouvé preneur à 101 320 € alors que l’estimation haute ne dépassait pas 35 000 € !

À noter que les Renault Alpine GTA Berex (1984), Porsche 962 C (1985), Ferrari Enzo (2007), ou encore De Tomaso Mangusta (1970) n’ont pas de nouveaux propriétaires…

À voir. Des françaises rarissimes aux enchères Artcurial

Partager cet article
À lire aussi
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Annonces auto
157 034 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !